7
Jujutsu Kaisen

par Sachiko-chi le mer. 10 mars 2021 Staff

Megumi est à l'honneur !

Ce manga devient de plus en plus populaire, et ça se comprend, c’est très dynamique, très sympathique et y a un petit côté sombre qui apporte un vrai plus à l’histoire, et une originalité à un titre shonen.

Je dois bien avouer que le début de ce tome m’a laissé un peu perplexe, et c’était un peu mal parti. Le tome précédent, on était complètement pris par les événements et la puissance qui s’en dégageait mais là, c’était très différent !
C’est la suite du tournoi qui nous est présenté, mais on pourrait dire que le début était plus classique et habituel de ce que l’on peut voir. Cela m’a un peu déstabilisé, parce que c’est vraiment l’opposé de l’ambiance des tomes précédents, c’est très décalé ! Je pense que le mangaka s’est éclaté à dessiner cette partie-là, mais j’espère qu’il ne partira pas souvent dans ce genre de délire, je risque d’être vite perdue…

Pour la suite, il repart plus dans ce qu’il avait l’habitude de nous présenter. Les reliques de Sukuna ont disparu donc ils vont partir à leurs recherches, mais Yuji est toujours au centre de leurs discussions, c’est toujours le sujet à débat. Dans l’univers de ces exorcistes, c’est un problème non résolu, ils hésitent encore à l’exécuter parce qu’il est toujours une menace pour eux. Mais pas que ! Il peut aussi être un avantage pour eux, et un danger pour les démons, une menace, on comprend qu’il soit toujours au centre de leurs discussions.
On va aussi suivre les démons dont Geto, qui a son plan qui suit son cours. Il fait naître de nouveaux démons, et qui sont en lien avec Sukuna, et des personnes qui ont disparu voire décédées.
De ce fait, le trio Yuji, Megumi et Nobara vont se déplacer pour enquêter sur cette affaire de disparitions et de meurtres. On va avoir droit à un début de combat encore une fois très sympathique, très dynamique, et quelques scènes cocasses qui viennent alléger l’ambiance, et amener une touche d’humour !

Dans ce tome, ce que j’ai beaucoup apprécié aussi avec cette lecture, c’est tout le développement du personnage de Megumi. On en découvre un peu plus sur lui, son lycée, sa famille, son entrée chez les exorcistes, sur tout son passé, et ça va avoir une certaine importance dans le récit, et pour les combats à venir notamment. J’ai bien apprécié ce développement parce que c’est un personnage pour lequel je n’avais aucune attache, je le trouvais très froid, distant, mystérieux, c’était vraiment difficile de le cerner, et ici, j’en ai eu une autre approche, une autre vision et qui n’est pas pour me déplaire puisqu’il était celui qui était vraiment le plus en retrait !
Le combat est bien engagé pour nos trois personnages, j’ai vraiment hâte de voir comment va être tourné la suite et fin. Même ici, dans ce combat Nobara et ses techniques sont bien mises en avant, et lui donne bien plus de charisme ! Elle aussi avait été bien laissée de côté depuis quelques tomes, et la voir revenir comme ça m’a beaucoup plu !

En bref

Un tome 7 qui démarre de manière déstabilisante et avec un humour très différent de l'ambiance habituelle du manga. Mais rapidement, le ton change pour redevenir bien sombre et dynamique, et surtout le personnage de Megumi est plutôt bien développé, mais j'espère que la suite continuera sur cette lancée.

7
Jujutsu Kaisen
Positif

Le dessin avec des traits sympathiques

Des personnages toujours aussi plaisants à suivre

Megumi est bien développé, on en apprend plus sur lui

Le point de vu des démons

Un combat dynamique avec des personnages ennemis originaux

Negatif

Le début du tome complètement décalé et dans une phase plus classique/traditionnel

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (166)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire