7
Pinsaro Sniper

par Niwo le mar. 12 janv. 2021 Staff

La mission ultime de Yuki

J’attendais ce dernier tome de Pinsaro Sniper afin de savoir si la fin n’allait pas être bâclée. Il est difficile de développer une série convenablement en trois tomes, surtout quand les deux premiers n’annonçaient pas de finalité.

Pourtant, même si son schéma s’apparente à celui du tome 2 dans l’ensemble, la fin est concluante. Mais avant d’y venir, parlons du volume dans son ensemble. Au départ, nous sommes revenus sur « un chapitre, un meurtre » comme ce fut le cas pour le tome 1. Des hommes et femmes fragilisés viennent demander l’aide des Pinsaro Sniper afin de se venger de ceux qui provoquent leurs maux. C’est ce que j’aime le moins dans ce titre, car ces chapitres n’ont aucun lien logique avec l’intrigue. Mais c’est clairement une question de goûts, car les histoires sont percutantes, simples mais efficaces. L’action et les scènes explicites qui en découlent sauront ravir un large public.

Finalement, on replonge très vite dans le scénario pour avoir deux parties qui clôtureront la série. La première l’oppose à Rei, un esprit vengeur qui ne partage pas les mêmes valeurs que Yuki. On comprend très vite qu’elle fait partie des fantômes du passé que Yuki doit vaincre afin d’atteindre le « niveau final ». Bien que ce soit assez court, l’auteur parvient à remettre en question la notion du bien et du mal. Rei tue ceux qu’elle considère mauvais et opposés à sa vision des choses. Dans un sens, c’est également ce que fait Yuki.

Et on arrive finalement à ce que j’attendais le plus : la conclusion. Je ne vais pas rentrer dans les détails au risque de spoiler mais je dois avouer que je ne pensais pas que ça finirait ainsi. Et c’est plutôt une bonne chose puisque Yuki peut enfin faire une croix sur ses tourments du passé. Et le choix scénaristique que l’auteur a fait m’a étonné, car ce n’était clairement pas le choix sans risque par excellence.

Ce qui m’amène donc à dire que ce tome a une bonne conclusion. C’est une série courte qui n’apporte pas grand-chose mais qui permet de passer un bon moment. Et malgré les scènes explicites présentes à chaque chapitre (ou presque), le scénario fut satisfaisant.

En bref

Pinsaro Sniper se finit en beauté, avec une conclusion convenable et inattendue. Bien que le titre ait plein de défauts, les scènes -18 n'empiètent pas sur le scénario. La série est expéditive et efficace, nous fait passer un bon moment bien que ce ne sera pas une lecture que je retiendrai des années durant.

7
Pinsaro Sniper
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (363)
Partager :