7
Les Héros de la Galaxie

par P'tit Citron le jeu. 13 déc. 2018 Staff

Critique des tomes 1 à 3

Désireux de découvrir la saga culte des Héros de la Galaxie, l'adaptation en manga par Fujisawa Ryû, éditée en France chez Kurokawa depuis cet été, semblait parfaite. Si certains points m'ont surpris, et si d'autres m'ont peut-être rendu perplexes, je ne suis pas déçu pour autant...

Alors que l'Empire Galactique, régi par une monarchie, et l'Alliance des Planètes Libres, régie par une démocratie, livrent une bataille perpétuelle pour le contrôle de la Galaxie, des héros naissent des deux côtés et pourraient bien changer les choses. Nous faisons ainsi la connaissance de Reinhard, un jeune homme ambitieux qui décidera de s'engager dans l'armée du Kaiser (Empereur) pour nettoyer l'Empire Galactique de l'injustice et de la corruption...

On a là une adaptation particulière, narrée presque de la même façon qu'un roman, d'un point de vue éloigné. On suit plusieurs protagonistes, et bien que l'on s'attache rapidement à Reinhard, il n'est pas à proprement parlé l'unique héros de cette histoire. C'est un choix scénaristique à mon sens très intéressant.

Toujours est-il que les principaux intervenants de ces trois premiers tomes sont Reinhard et son meilleur ami Kircheis. Ils se sont rencontrés alors qu'ils avaient dix ans, et sont ensemble allés à l'école militaire, jusqu'à atteindre des hauts grades de l'Armée Impériale... Amis, certes, mais pourtant, leur relation devient assez ambiguë au fil des chapitres. A un certain point, Kircheis appellera Reinhard « Messire » et s'adressera à lui avec un respect exagéré. Ça paraît anodin, dit comme ça, mais c'est vraiment déstabilisant à la lecture. C'est plus ou moins justifié par le fait que Kircheis est un simple homme du peuple, tandis que Reinhard est un noble si beau et étincelant qu'il semble être un ange... Je ne suis tout de même pas convaincu...

Au-delà des différents personnages, on découvre tout un univers galactique, dans lequel se dérouleront bien des affrontements. Tout space-opera qui se respecte doit avoir son lot de batailles navales ! C'est surtout à partir du troisième volume que l'on verra la guerre telle qu'elle est, des yeux de ses dirigeants et stratèges. Malgré un bon nombre de schémas pas toujours très esthétiques (je n'en suis pas fan), les batailles sont bien assez palpitantes. On en est qu'aux débuts, mais ça annonce déjà de bonnes choses.

Côté dessins, encore une réussite selon moi. Je le redis, il y a un paquet de schémas plus ou moins superficiels ; mais malgré cela, Fujisawa Ryû sait user de son talent pour mettre le scénario en valeur, et nous faire vibrer par moments. C'est maîtrisé, et le style tantôt simple, tantôt complexe est marqué. Bref, j'aime beaucoup.

Au final, cette adaptation des Héros de la Galaxie s'offre un bon début, qui prend le temps d'introduire les personnages et l'univers. J'en redemande !

En bref

Trois premiers tomes intrigants pour les Héros de la Galaxie, adaptation par Fijusawa Ryû. Malgré quelques choix étranges, l'histoire est captivante et semble avoir le potentiel de développer de nombreux aspects de l'univers. Comme tout bon space-opera, le côté militaire et les batailles navales (de l'espace) sont aussi bien mis en avant que palpitants... Je ne suis donc pas déçu, et j'ai hâte de découvrir la suite !

7
Les Héros de la Galaxie
P'tit Citron Suivre P'tit Citron Toutes ses critiques (189)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire