• Critique Rave par

    Argh 35 volumes ! Et je les ai tous lus ! Et j'essaie d'oublier (ce que je réussis tant bien que mal) ! Ce que je n'ai pas oublié, c'est la fin hilarante. Pour un adulte un peu cynique s'entend. Ensuite, cette manie de crier toutes les trois cases "L'AMITIE EST PLUS FORTE QUE TOUT !"... Mashima aime ça, c'est un enfant. Ah non, tiens il est né en 1977. 22 ans donc en 1999. Il a d'ailleurs amené cette manie dans Fairy tail. Si on compare, bien que je m'étrangle devant le côté gnagnan, les scènes de nudités sans utilité et sans tétons, sa longueur, ses dessins parfois scandaleux, Fairy Tail a à chaque fois un truc qui me retient et m'arrache de mon envie de fuir. Rave non. Et pourtant 35 tomes bel et biens lus… Pourquoi ? J'avais rien d'autre à lire sans doute et du courage. C'est une histoire qui navigue à vue avec une absurdité bon teint. Des persos sans intérêt. Des dessins niveau amateur au début qui s'améliorent quand même (mais "dessins parfois scandaleux"). Un shonen pur pour les petits enfants peu exigeants. Pas pour les vieux aigris comme moi

    1

    hanayama - 04 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Rave ?
Ecrire une critique