• Critique Dans les pas de Nietzsche T.1 par

    Le titre m’intriguait, mais je ne m’attendais pas à grand chose, et je m’attendais à quelque chose d’un peu plus cucul et peut-être plus tourné vers la romance. Mais là ça a été une très bonne surprise, et une bonne découverte !On démarre ce shojo de manière assez classique si je peux dire, on rencontre Arisa une lycéenne comme toutes les autres, qui sort avec quelqu’un, mais l’illusion va rapidement s’effriter pour laisser entrevoir la vérité. Ce gars en a rien à faire d’elle, et de là, elle va prier au temple pour trouver la paix. Là où va commencer l’originalité c’est quand la réincarnation de Nietzsche va débarquer dans sa vie, et qu’il lui dit qu’il va répondre à sa prière et faire d’elle un « surhomme ».

    Donc le titre est super intéressant parce qu’il aborde la philosophie de manière assez légère pour que tout le monde puisse comprendre et suivre l’œuvre. Je ne m’y connais pas énormément non plus en philosophie en dehors de mes cours de terminale et des livres que j’ai pu lire pour ces derniers, donc je ne suis pas non plus une grande fan, mais j’apprécie de me poser des questions et de réfléchir sur des sujets. Et le titre ici réussit à nous amener sur ses réflexions, je pense qu’il faut être un minimum concentré sur la lecture et ne pas penser à ce que l’on va manger ce soir pour vraiment apprécier l’histoire ! On a une bonne compréhension de toutes ces idées, et tout est toujours bien expliqué et illustré par Nietzsche à travers des exemples qu’il fait réaliser à Arisa ou simplement par les dessins du manga.

    Dans cette oeuvre, on ne va pas se contenter de lui, mais on va rencontrer un nouveau philosophe qui m’est d’ailleurs inconnu, donc c’était plutôt agréable d’en connaître un nouveau. Lui aussi va partager ses idées et ses réflexions avec Arisa et nous.

    Dans ce tome aussi, on va pouvoir en apprendre un peu plus sur ces philosophes qui se réincarnent, et j’ai trouvé ça vraiment sympa, et j’espère que l’on va pouvoir en rencontrer quelques uns de plus !

    Maintenant que j’ai partagé la partie philosophie, je vais parler un peu de nos personnages, et je vais commencer par Nietzsche. Il m’a fait beaucoup rire dans ce premier tome, et j’ai beaucoup aimé toutes ses réflexions ! Mais ici, son caractère avec les femmes est assez déroutant, et pas du tout moderne alors qu’il semble plutôt à l’aise avec ce monde actuel. C’est une personne de la fin du XIXème siècle, début XXème, et à cette époque, la femme est réduit à sa maison et ses tâches ménagères, ce qui ressort bien évidemment dans ce tome et dans sa façon de parler. Ce que je comprends par son côté historique, mais que je ne cautionne pas du tout.

    Et Arisa ici lui fait comprendre que ses idées sont bien dépassées et plus du tout actuelles, ce qui est appréciable. Arisa est une jeune lycéenne comme les autres, mais j’ai plutôt bien aimé la suivre, et voir qu’elle comprenait assez rapidement ce qu’il lui expliquait.

    Enfin, on a un troisième personnage, le deuxième philosophe dont j’ai hâte d’en voir plus qui lui est aussi une réincarnation du même siècle que Nietzsche. Mais assez différent tout de même et vraiment à l’aise avec cette nouvelle époque !

    Le dessin est sympathique et assez fluide donc ça passe tout seul, bien que certaines zones soient vides et que ça fasse pas mal de blanc… Et même la couverture je la trouve très jolie et agréable.

    En tout cas c’est un titre vraiment sympa et assez original, avec une vision assez moderne de la philosophie et qui permet à tout le monde de s’y intéresser. Si vous êtes vraiment pas intéressés par la philosophie, il vaut mieux passer son chemin, parce que je pense que vous vous ennuierez ferme, mais tout de même si vous voulez le tenter allez-y ! Pour ceux qui s’y intéressent un peu ou même beaucoup ça peut vous plaire, et ça change !

    8

    Sachiko-chi - 24 juillet 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dans les pas de Nietzsche T.1 ?
Ecrire une critique