• Critique 5 minutes forward T.2 par

    Après un premier volume rythmé et convaincant, Hiroshi Fukuda revient avec son style si particulier et un deuxième tome de « 5 minutes forward » où il devra réussir à déployer son univers et apporter quelques éléments de réponse pour continuer de séduire le lecteur.

    On avait fini le tome 1 sur un cliffhanger très intrigant. On découvre dans ce tome quelques éléments sur le « passé » de ce personnage (mais avec toujours quelques zones d’ombres intrigantes), mais surtout un moyen pour nos héros de combattre l’envahisseur : l’odd genius. Si le fait de mettre en possession de nos héros une arme n’a rien de révolutionnaire, si le fait qu’ils soient en mesure de l’utiliser aisément quand d’autres ont beaucoup de difficultés fait un peu cliché, la manière d’aborder les choses, l’originalité (relative) de l’arme et ses caractéristiques permettent de faire facilement passer la pilule.

    Jouant sur les différents futurs possibles et les impacts des actions sur ceux-ci, ce volume nous permet d’en apprendre plus sur les bouddhas géants. Il nous offre également des moments stressants, comme ce passage dans la pénombre avec des ennemis qui rampent ou tombent du ciel… et quelques morts bien sanguinolentes ou violentes comme le premier tome nous en avait déjà proposées. On reste très intrigués également par les lectures de Michiru et leur lien avec ce qui se passe dans le présent. Lectures prémonitoires ? Un lien avec Michiru sur l’origine des ennemis ? Difficile à dire mais on sent que quelque chose de pas très catholique se cache là-dessous. Ce volume est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux personnages, même si on se demande pendant combien de temps nous allons les côtoyer. Pour certains, ce sera court…

    8

    ivan isaak - 25 juin 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu 5 minutes forward T.2 ?
Ecrire une critique