• Critique Angolmois T.3 par

    Angolmois… Ce nouveau tome nous présente enfin des adversaires mongoles de taille, qui renversent la situation. Il était nécessaire d’apporter de la difficulté à l’œuvre car malgré leur surnombre, les mongoles ne parvenaient pas à prendre l’avantage. On constate donc un changement de rythme qui n’est pas pour me déplaire…

    Le tome 2 était un véritable coup de cœur, on était en plein conflit et Jinzaburô brillait de mille feux. Cette fois-ci, bien que je fus moins subjugué, le tome n’en est pas moins qualitatif. Le premier ennemi notable qui entre en scène n’est autre que Fuheng Liu, un vice-maréchal mongole surpuissant. En plus de son chara-design unique, sa personnalité est si atypique qu’il se démarque en seulement quelques pages.

    Par curiosité, j’ai cherché à savoir si ce personnage avait réellement existé dans l’histoire de l’invasion mongole, comme c’est le cas pour les personnages de Kingdom. Je n’ai pas trouvé de détails concernant son rôle dans la bataille de Tsushima mais il semblerait qu’il ait réellement existé. Je trouve que ça apporte un plus au titre, qui se rapproche donc de la réalité. C’est quelque chose que j’avais développé dans mon dossier sur Kingdom (présent dans l’Artbook de la version blu-ray/DVD de la saison 1 de Kingdom).

    Deuxième chose que J’ai grandement apprécié dans ce tome : la tension serait presque palpable. On vit à la fois à travers les soldats et les civils, qui doivent fuir leurs terres pour tenter de survivre bien que cela leur semble infaisable. En tant que bon français du XXIème siècle, je n’ai pas connu la sensation de perdre son chez soi et de faire face à la mort. Et je pense qu’on oublie souvent la chance qu’on a. Alors ce genre de titre, quand l’empathie vient naturellement, c’est juste un pur délice !

    Je pense que le titre s’apprécie plus facilement lorsqu’on ne connaît pas les résultats de la véritable invasion mongole. Bien-sûr, je les connais dans les grandes lignes mais le fait de ne pas savoir quel peuple gagne quelle bataille m’aide à m’investir émotionnellement et je pense que je ne suis pas le seul. Pouvoir vivre à travers les personnages en ayant la crainte qu’ils succombent, perdent leurs combats… Cela n’a pas de prix. Pour le moment, je peux donc aisément vous recommander de lire ce titre !

    8

    Niwo - 17 novembre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Angolmois T.3 ?
Ecrire une critique