• Critique Un Monde Transformé T.1 par

    Je ne suis pas forcément une adepte des titres d'Ototo, surtout après ma déception de Made in Abyss qui m'a fait abandonner la série en cours de route, alors malgré les beaux dessins de cette saga qui m'avaient appâtée, j'avançais avec appréhension lors de ma découverte.

    Un monde transformé est le premier titre de Kanako Meiji que nous lisons en français. L'autrice y propose un univers fantasy, loin du classique héroïc-fantasy auquel on est habitué. Elle s'oriente plutôt vers une intrigue plus proche des récits mythologiques et j'ai grandement apprécié cela.

    Nous découvrons au fil des chapitres, un monde assez différent du nôtre, au centre duquel se tient un temple consacré à la déesse Dela. Tout autour se dresse une mystérieuse forêt peuplée d'étrange créatures. Et nous allons suivre la future grande prêtresse en apprentissage au fil de ses étranges aventures. Au début, nous la suivons qui pérégrine avec une jeune du village, on découvre avec elles certains us et coutumes de la région, comme dans un titre "tranche de vie". Mais peu à peu, l'histoire se complexifie et s'intensifie. On découvre alors un univers bien plus sombre, peuplé de mystères parfois tragiques et on comprend que les divinités aiment bien se jouer de nous. L'héroïne se détache alors en quelques sortes des contingences terrestres pour se concentrer sur la vie du temple et de ses habitants. C'est un changement radical avec le début de l'histoire et l'on passe de la tranche de vie à une fantasy mystico-religieuse assez intrigante.

    J'ai beaucoup aimé la narration de l'autrice qui nous embarque très facilement dans son univers. J'ai aimé l'originalité de celui-ci et les bases mystiques sur lesquelles il semble reposer, ainsi que les révélations qu'on nous en fait au fil des pages à la fin. On sent que l'autrice en a sous le pied, qu'elle a inventé tout un univers qu'elle maîtrise. Ça se voit à merveille dans les dernières pages avec les révélations sur les divinités qui les entourent ainsi que sur les anciennes prêtresses. C'est assez fascinant et passionnant.

    Les dessins, avec leurs traits très fins, entre crayonnés et gravures, contribuent à nous plonger dans cette ambiance atypique et dépaysante où la religion et les mythes règnent en maîtres. Ils ne sont pas parfaits mais ont un charme certain. J'ai juste un peu de mal avec l'aspect très enfantin de certains personnages...

    8

    Tampopo24 - 27 novembre 2019

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Un Monde Transformé T.1 ?
Ecrire une critique