• Critique Shinobi Gataki T.5 par

    Shinobi Gataki aura été un bon divertissement jusqu'au bout, mais avec un final, qui fut une sorte de course rapide à la démesure, on peut ressentir une certaine frustration et s'interroger sur ce que ça aurait pu donner si l'auteur avait eu plus de pages pour développer ses idées.

    J'avais déjà eu ce sentiment lors des précédents tomes mais ici ce fut prégnant. J'ai vraiment eu le sentiment en lisant pourtant ce tome bien épais que l'auteur se précipitait. L'intrigue se découpe en deux parties : tout d'abord l'affrontement confraternel entre Toranosuke et son ancien ami Kazemaru, puis celui titanesque face à Nobukage.

    Le premier, qui fut préparé de longue haleine, a su, dans l'ensemble, tenir ses promesses. Ce fut un moment émouvant entre deux hommes qui ont un lourd passif. L'auteur utilise bien la dimension fantastique de son récit. Le seul hic, c'est que cela va bien trop vite et cela rend les revirements peu crédibles malgré l'émotion que souhaite y insuffler l'auteur. J'ai tout de même apprécié ce moment hautement symbolique entre ces deux anciens amis qui étaient comme des frères autrefois.

    Le second, lui, m'a bien moins emballée. Avec Nobukage, on est vraiment clairement sur une course à la puissance comme on en trouve dans les shonen de nekketsu. Mais ici, le faible nombre de pages qui y est consacré, rend cela un peu ridicule. Alors oui, son pouvoir est effrayant, mais il est ensuite défait tellement facilement que ça casse toute la crédibilité de ce qui a été raconté précédemment. C'est à nouveau vraiment dommage parce qu'à l'inverse, ici, j'ai beaucoup aimé le jeu qui a été fait autour de ce personne, sorte d'uchronie vivante d'Oda Nobunaga, personnage historique dont je suis les exploits guerriers et politiques dans un autre manga (Le Chef de Nobunaga). Ici, j'ai vraiment eu l'impression que l'auteur détournait sa légende pour nous raconter sa vision sombre de l'oppression qu'il a fait ressentir à certains à l'époque. C'était très bien vu de ce point de vue là. Dommage que la dimension fantastique ne suive pas bien et confère plus de ridicule qu'autre chose au personnage.

    6

    Tampopo24 - 21 novembre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Shinobi Gataki T.5 ?
Ecrire une critique