• Critique Ces nuances entre nous T.4 par

    J'avais placé plein d'espoir dans ce titre alors de la lecture du premier tome. Je voulais y voir un shojo en milieu scolaire différent des autres, avec peut-être une orientation plus poussée sur l'amitié et l'entraide que sur la romance. Malheureusement, le résultat est un peu mitigé.

    Certes nous sommes tout à fait dans ce que nous vend Akata, un shojo feel good, où on suit une bande d'ado un peu mal dans sa peau qui va devenir amis et se mettre à aider les autres pour trouver une forme d'accomplissement. Cela prend la forme d'un festival folklorique local qu'ils aident ici et qui est l'occasion pour nous lecteurs de voir un peu les coulisses de celui-ci. MAIS et c'est tout le problème, tout ce tome tourne autour de la romance entre les deux héros : Okachimachi et Shinobu, ce qui occulte tout autre développement. L'autrice abandonne alors les autres personnages qui ne sont là que pour faire de la figuration et tout propos en dehors de sa romance. C'est bien dommage.

    On retombe donc dans quelque chose de vu et revu qui n'est pas mal fait mais qui n'apporte rien de neuf, alors que j'avais espoir que si au début. C'est attendrissant de voir la déclaration simultanée des deux héros et de se rappeler tout ce qui les a conduit là, en particulier la peinture. C'est mignon de voir que chacun a permis l'épanouissement de l'autre. Leurs premiers pas en tant que couple sont maladroits, comme deux jeunes faons qui apprennent à marcher (vous voyer l'image de Bambi, c'est tout à fait eux !). J'ai lu cela sans déplaisir mais je n'ai pas grand-chose de plus à dire dessus tant c'est vide et banal.

    5

    Tampopo24 - 20 mars 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ces nuances entre nous T.4 ?
Ecrire une critique