• Critique Blue flag T.1 par

    Blue Flag est un titre qui m'a tout de suite attiré. Sa couverture est à la fois pleine de sens et incompréhensible tant que nous n'avons pas lu le titre. Ce qui est certain, c'est qu'elle est totalement sublime et poétique, un ensemble parfait qui me pousse à la lecture. Et croyez-moi, l'intérieur du livre est tout aussi bon, si ce n'est plus. Quoi de mieux que suivre des adolescents dans leurs histoires amoureuses quand elles sont sublimement réussies ?

    Pleine immersion

    Taichi est un garçon totalement banal, qui a du mal à se faire des amis. Même si ami d'enfance, Tôma, n'arrive plus tellement à lui parler. Entre ces deux jeunes hommes s'immisce Futaba, une demoiselle amoureuse de Tôma. Elle va venir parler à Taichi pour qu'il l'aide à approcher celui qu'elle aime, car elle est trop timide pour le faire elle-même. Sauf que malheureusement, Taichi n'apprécie pas trop Futaba, la fille maladroite par excellence. Au début de l'histoire, les choses se passent lentement, les personnages doivent tout d'abord apprendre à se connaître. Taichi va se retrouver malgré lui à aider cette jeune fille qu'il apprécie de plus en plus, finalement. Ils se querellent, se donnent des conseils et finalement, se lient d'amitié alors qu'ils n'avaient rien en commun.

    Comme dans tout bon titre qui se respecte, les différents personnages vont évoluer grâce à leur entourage, et prendre en maturité. Taichi et Tôma vont même renouer leurs liens, jusqu'alors fragilisés. J'ai vraiment eu l'impression de faire partie de leur bande d'amis, de vivre leurs aventures avec eux et d'être un personnage de l'histoire. Il m'arrive souvent d'être immergé dans certains univers, qu'ils soient réalistes ou non. Mais je n'avais jamais eu autant envie d'entrer dans l'histoire et changer le cours des choses moi-même.

    Deux relations qui ne peuvent coexister

    Au final, nous allons suivre un titre sur deux fronts. La relation entre Tôma et Futaba, encore inatteignable et l'attachement entre Taichi et Futaba, inavouable. Taichi va faire son maximum pour rapprocher Tôma et Futaba, tout en sachant que de la jalousie se crée au fond de lui. Inversement, Tôma va aider Futaba et Taichi en pensant que ces derniers ont des sentiments l'un pour l'autre. Rien de plus simple, mais c'est tellement bien fait dans Blue Flag que je suis obligé de le mentionner. Les suivre est captivant et étonnant. On ne peut s'attendre à la plupart des réactions des personnages ainsi que leurs réelles intentions. Et rien que ça, c'est déjà totalement prenant.

    Mais le titre ne se limite pas à ça. Je passais déjà un très bon moment de lecture, mais au final, c'est même allé plus loin. La situation finale du tome, les révélations qui vont avec... Je ne m'y attendais pas du tout. Je ne vous dirai pas ce qu'il en est, mais c'était tellement excellent, j'en étais bouche bée. Et j'ai, depuis, énormément de mal à attendre la suite. Je suis impatient car la série prend un tournant inattendu et carrément exceptionnel. J'en ai parlé avec d'autres personnes qui l'ont lu et nous sommes unanimes : ce manga est excellent. Et la suite le sera tout autant, j'en suis persuadé.

    8

    Niwo - 24 avril 2019

    Vous n'avez pas aimé cette crtique Annuler
Vous avez lu Blue flag T.1 ?
Ecrire une critique