SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.id_fiche as serie_id FROM ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche AND u.user_id=n.id_user WHERE a.id='130296' AND a.valid=1
  • Critique Juste parce que je t'aime par

    Parmi les nouveautés boy's love de janvier, le one-shot répondant au doux nom de Juste parce que je t'aime de Tokita Honoji fut contre toutes attentes une bonne surprise. En effet, l'intrigue amoureuse bien qu'assez simpliste reste une lecture fort sympathique alors portée par des personnages adorables et attachants. C'est pas mal du tout!

    Si l'objectif de la mangaka était de nous faire passer un bon moment avec un récit d'amour tendre et chaleureux évoluant autour du concept certes déjà-vu mais intéressant des apparences trompeuses, le pari est relevé et c'est le sourire aux lèvre qu'on découvre un titre léger sans pour autant nous laisser une impression de vide ou de trop peu. En effet, on prend plaisir à découvrir le jeune Totoki qui à cause de ses airs de bad boy se retrouve souvent au milieu des conflits alors qu'il ne le désire pas du tout. L'auteur évite assez adroitement l'archétype du mauvais garçon et réussit à rendre son personnage attendrissant dans ses envies de trouver sa place et ce sera d'autant plus vrai lorsqu'il débutera une relation avec le beau gosse du lycée pour lequel il craque depuis un petit temps. Yoshizawa bien qu'assez sûr de lui est lui aussi loin d'être un personnage agaçant surtout à travers son désir de tomber amoureux, on accroche donc rapidement à ce petit couple.

    D'autant plus que l'auteur va approfondir cette relation avec des sentiments qui vont devenir de plus en plus forts au fil du récit et fera en sorte qu'on soit convaincu de ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Elle va également aborder les difficultés de se reposer sur l'autre et de se faire confiance, des thématiques qui vont venir renforcer le récit avec une jolie évolution des personnages à la clé. Outre tous ses éléments fort appréciables, j'ai bien aimé le fait qu'elle ait pris le temps de développer l'émergence des sentiments et les petites inquiétudes du seme et qu'elle n'ait délaissé à aucun moment l'un de ses personnages. Nice!

    Un petit mot sur les graphismes, ils sont à l'image du récit à savoir plaisant et bien foutu même si l'artiste ne possède pas une patte ou un style de mise en scène qui sortent de l'ordinaire. On reste sur des graphismes simples mais sympathiques, les expressions rougissantes de Totoki contribue à l'aura mignonne du récit et son corps musclé quant à lui ajoute une touche de sexy bienvenue. Par contre, je trouve les expressions de Yoshizawa un peu étranges et figées durant certaines scènes et les scènes de sexe sont un poil rapides. Côté édition, je continue de penser qu'il serait plus avisé de conserver les caractères japonais et de réduire la taille du titre traduit en français.

    -

    snoopy - 31 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Juste parce que je t'aime ?
Ecrire une critique