• Critique Marry Grave T.1 par

    Marry Grave raconte l'histoire de Sawyer, un homme étrange qui se balade avec un cercueil sur le dos. Ce premier tome nous conte parfaitement son histoire, en mêlant humour et aventures. Je n'avais aucune idée de ce dans quoi je m'embarquais mais finalement, c'est globalement réussi. Malgré quelques défauts, Marry Grave s'annonce comme un titre rafraîchissant.

    La quête d'une « vie »

    Sawyer est un mort-vivant qui cherche à ressusciter sa femme depuis 40 ans. Habitué à la solitude, il n'en perd pourtant pas son mordant et sa facilité à communiquer avec les gens qu'il rencontre lors de son périple. Son personnage forme un excellent paradoxe entre le froid de son corps et la chaleur de son esprit. J'ai tout de suite accroché à ce monsieur naïf et légèrement niais. Il dégage énormément de positif bien qu'il doive se sentir seul au fond. Comme tout bon personnage principal, il a droit à quelques scènes badass qui changent radicalement son aura. Son histoire commence lorsque sa femme, Rosalie, le ressuscite grâce à un grimoire magique. Pour ce faire, il faut en payer le prix : une vie contre une vie. C'est ainsi que Sawyer se retrouve dans un monde qu'il ne connaît plus, et qu'il part en quête des composants nécessaires pour retrouver sa douce.

    L'intérêt de ce genre de périple est qu'on découvre beaucoup de lieux différents, ainsi que de nombreux personnages. Ils vont tous contribuer à leur manière à l'aventure du personnage. Par moment, nous allons même avoir quelques scènes émouvantes et moralisatrices, avant de replonger dans l'humour profond. J'aime beaucoup les récits de voyage qui permettent de contempler le paysage, de découvrir des environnements qui changent du tout au tout. C'est en grande partie pour cela que j'ai apprécié Marry Grave. Tout est bien dosé et on se laisse prendre au jeu.

    Malheureusement, ça ne veut pas dire que tout va pour le mieux pour autant. Dans l'ensemble, ce n'est pas déplorable. Mais j'ai trouvé que certaines scènes d'humour étaient de trop et cassaient le rythme du récit. En plus, le scénario est très linéaire, ce qui empêche une quelconque forme d'étonnement. Utiliser la mort avec humour est devenu classique, créer un protagoniste principal zombie aussi, j'en aurais attendu plus. Surtout que même le reste est assez stéréotypé, bien que ce ne soit pas mauvais pour autant. Heureusement, un événement soudain à la fin du tome vient découdre le rythme du récit et annonce du bon pour la suite.

    6

    Niwo - 04 mai 2019

    Vous n'avez pas aimé cette crtique Annuler
Vous avez lu Marry Grave T.1 ?
Ecrire une critique