• Critique L'île infernale - Saison 2 T.1 par

    Il y a voilà déjà quelques années, le tout jeune éditeur Komikku nous sortait une petite bombe, L'île infernale. Un univers violent et sans concession, des secrets, une bonne dose d'action (mais pas seulement), un héros charismatique (et sacrément canon, avouons-le...), le tout mis en scène avec un dynamisme fou et une patte graphique sublime (décors détaillés, traits de pinceau apparents)...

    Il était donc logique que l'éditeur nous sorte aujourd'hui la suite, sobrement baptisée « Saison 2 ».

    Avant toute chose, sachez qu'il n'y a pas besoin d'avoir lu la première pour plonger dans celle-ci. Les pendules sont remises à l'heure, on repart à zéro avec une nouvelle île, de nouveaux personnages et bien évidemment de nouvelles zones d'ombre. Il y a bien quelques références à L'île infernale, mais les éléments nécessitant explication sont éclaircis dans la foulée.

    Après l'enfer de la jungle où les prisonniers étaient livrés à eux-mêmes, nous voilà sur une île glaciaire recouverte d'infrastructures complexes où les surveillants sont omniprésents. Deux îles, deux ambiances ? Eh bien non ! Dès le départ, le maître Ochiai réinstaure illico le malaise et l'on comprend que Jin en bavera autant sinon plus qu'Ei à l'époque... d'autant que Jin, amnésique, ne sait pas pourquoi il est là !

    Si Ei était doté de compagnons de galère assez présents, ceux de Jin sont plus discrets. Kiyomasa parvient à tirer son épingle du jeu, tantôt parce que voir ce grand gaillard trembler comme une fillette a un petit quelque chose de comique, tantôt parce que... impossible d'en dire plus.

    Pour le reste, on prend les mêmes et on recommence : la recette de L'île infernale est toujours la même. Jin découvre ici les lieux et leur fonctionnement, tandis que le lectorat commence à cerner certains éléments du scénario... De ce côté-là, on regrettera un certain recyclage des ficelles scénaristiques, du moins en surface, car pour découvrir l'histoire plus en profondeur, il faudra attendre le tome 2, celui-ci étant un pur tome d'introduction. Reste que si l'on a lu la première saison, une certaine révélation au sujet de Jin ne nous étonnera pas...

    Visuellement, le style de Yusuke Ochiai est toujours aussi soigné. C'est pêchu dans les scènes d'action, les expressions des personnages sont bien rendues, il sait toujours instaurer l'horreur et maîtrise l'usage des cases-choc. Un vrai régal. (Et tant pis si Jin n'a pas le physique avantageux d'Ei.)

    Bref, que vous ayez ou non lu L'île infernale, cette seconde saison s'annonce d'ores et déjà comme un must-have.

    7

    Pois0n - 24 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu L'île infernale - Saison 2 T.1 ?
Ecrire une critique