• Critique This Teacher is mine ! T.5 par

    THIS TEACHER IS MINE continue de distraire gentiment. Les personnages aussi charmants qu’au précédent, et humains, et bon sang « normaux » ! nous font passer un moment agréable et très ensoleillé. Aucun d’eux ne s’attire les foudres du lecteur. Non, jamais on ne ressent le besoin vital de les baffer, de les malmener, ou de les humilier pour leur faire payer une possible mauvaise action. Contrairement à la majorité des Shôjo, où apparaît toujours LE personnage que tout le monde déteste, parce que jaloux du couple en devenir ou simplement taré de base, il n’y a dans cette histoire que des gens doués de raison. Certes, un brin loufoques, exubérants, excentriques ou au contraire introvertis mais sociables et tous bien dans leur peau. Si bien, qu’on a juste l’impression de suivre le quotidien d’une bande de potes où n’importe quel lecteur pourrait trouver sa place.

    Sans oublier que le sujet principal, c’est-à-dire la relation amoureuse entre USAMI et son prof FURUYA grandit naturellement et aisément comme ce serait le cas dans la réalité. USAMI se donne du mal, mais sa nature joviale, franche et amicale parvient malicieusement à ses fins sans que cela paraisse égoïste ou capricieux, ou surnaturel. Tout à fait charmant et mignon en un sens. Mignon mais pas fleur bleue au sens péjoratif du terme. Toutefois, plus les chapitres avancent et plus je ne prédis pas leur couple s’éterniser. KIMISHIMA, le blond au visage de glace a toute ma sympathie tant il met du cœur et de l’énergie à soutenir USAMI qu’il continue d’aimer secrètement. USAMI de son côté et sans s’en rendre compte n’a de cesse d’avoir de la place pour lui dans ses pensées. Jusqu’à crier son nom quand elle fait face au danger. Oui, je l’avoue, je ne dirais pas non à leur union à la toute fin. Cependant, USAMI n’en démord pas de son cher professeur et compte bien lui passer la bague au doigt sitôt terminée ses études. Parallèlement, ce dernier semble enfin amoureux de sa belle et n’hésite plus à l’étaler devant public.

    On se demande d’ailleurs, à quel moment l’épée Damoclès va leur tomber sur le bout du nez à force de dire à tout le monde qu’ils sortent ensemble (relation prof-élève rappelons-le). D’un autre côté, l’autrice nous dessine continuellement le verre à moitié plein, éludant majestueusement tout sujet déprimant ou côté dramatique, alors on n’y pense guère et on profite le sourire aux lèvres.

    Nos yeux s’égayent devant le faciès clownesque d’USAMI qui n’a pas son pareil pour nous proposer des expressions burlesques. Cette fille ne peut rien cacher de ses émotions ou ressentis, son visage est un livre ouvert.

    Reste, qu'on est déjà à 5 tomes et même si jusqu'à maintenant on ne s'est pas ennuyé une seule seconde, il serait bon à mon humble avis de pas faire durer trop longtemps. Alors, je croise les doigts car malgré l'expression qui dit le contraire il se pourrait qu'ici "court" rime avec meilleur.

    7

    KssioP - 04 février 2020

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu This Teacher is mine ! T.5 ?
Ecrire une critique