SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='93359'
  • Critique @Ellie T.1 par

    Parmi les nombreuses nouveautés shôjo qui envahissent les étals de nos librairies préférées chaque mois, on sent que certains éditeurs prennent véritablement à cœur de nous proposer des titres originaux soit par leur approche soit par leur univers. On est alors heureux de constater qu'il y a un net regain de qualité dernièrement alors qu'il y a peu le genre commençait dangereusement à lasser son public; on en avait marre de lire toujours la même tambouille! Chacun essaie de trouver la perle rare qui arrivera à tirer son épingle du jeu par rapport à tout ce qui se trouve déjà sur le marché. En cela, les éditions Kana possèdent un flair particulièrement affuté et leur nouvelle romance de la rentrée dépasse toutes nos attentes. Pré-publiée dans le magazine Dessert ( Au-delà de l'apparence, Good morning little Briar-Rose,...)des éditions Kôdansha, la série imaginée par la talentueuse Momo Fuji est toujours en cours et compte actuellement sept tomes (le dernier est sorti en août). Selon l'éditeur, on devrait y suivre le quotidien d'une jeune héroïne solitaire qui éprouve quelques difficultés à se lier aux autres et qui pour compenser s'amuse à twitter ses fantasmes sur les beaux garçons.  Autant vous prévenir toute de suite, @Ellie est tout simplement un énorme coup de cœur. Un excellent démarrage pour une série qui s'annonce haute en couleur sur la longueur!


    "Il est beau, plein de fraîcheur, toujours souriant et prévenant avec les filles. Il a beaucoup de succès mais n'aurait pas de petite amie. Que ferais-tu si un tel garçon était dans ton lycée?"  


    @Ellie_crazylove Lycéenne impopulaire qui tweet ses fantasmes au quotidien.
    Eriko Ichimura est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas. Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de « murmurer » ses fantasmes quotidiens sur Internet. Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie… !! Voici l’amour peu ordinaire d’une perverse discrète.


    "@Ellie se place dès le départ comme un excellent cru de cette année 2018"


    On suit le quotidien d'une jeune lycéenne discrète et impopulaire en la personne d'Eriko (Ellie pour ses followers) dont le passe temps favori est de partager sur tweeter ses fantasmes sur les beaux garçons en particulier Ômi, le plus populaire de son établissement scolaire. Le postulat de ce premier tome est assez simple puisqu'il s'atèle essentiellement à nous faire découvrir les deux principaux protagonistes et mettre en scène leur rapprochement mais il s'avère diablement efficace grâce à quelques excellentes idées qui rendent la lecture très vivante et totalement craquante.


    En effet,  L'auteur a eu là une idée de génie en incorporant à son récit les tweets qui vont non seulement parler à la jeunesse d'aujourd'hui mais qui amènent en plus une sacré dose de fun à l'ensemble. Dans la très grande majorité des passages, ces derniers appuient soit l'émotion de la scène soit son pouvoir comique. Il n'y a pas que ces derniers qui soient irrésistibles, l'héroïne l'est tout autant. Elle est à la fois timide et rêveuse mais elle aussi spontanée à sa manière surtout lorsqu'elle assume son imaginaire débordant et ose mettre son petit grain de sel lorsqu'il s'agit d'Ômi. Elle a un petit quelque chose de très craquant, Ômi qui s'est rapproché d'elle suite à un concours de circonstance s'en est d'ailleurs aperçu et semble être chamboulé par la jeune femme qui l'apprécie même une fois tombé le masque du beau gosse parfait sur toutes les coutures. Ses deux personnages sont une véritable réussite, l'auteur à travers leur vécu met en lumière les difficultés de se lier d'amitié quand on est trop effacé ou au contraire trop populaire. Jouer les beaux gosses, ce n'est si facile puisqu'il faut sans cesse renvoyer une image de soi parfaite sous tous les angles, un poids qui peut rapidement peser lourd. Ce sont deux âmes qui chacune à leur manière souffrent de leur solitude. Une souffrance qui nous parle et nous touche tout comme leur rapprochement tout en douceur qui se veut crédible puisqu'il est tout à fait naturel d'avoir envie d'être avec une personne qui nous ressemble et nous accepte tel qu'on est. Un très beau message délivré par l'auteur qui nous prouve ici qu'il y a de vraies réflexions sur ses personnages.


    Enfin, leur relation connait un nouvel essor sans que cela nous apparaisse rapide ou mal amené puisqu'ils ont passé de nombreux moments ensemble  avant de passer ce stade. C'est adorable de les voir tous deux s'éveiller à l'amour, ils ont un peu de mal à dire ce qu'ils éprouvent simplement. C'est drôle et frais, on adore! il y a également une petite histoire autour d'une amitié naissante.  Elle s'intègre bien dans le récit puisqu'elle amène quelques évolutions et prises de conscience et surtout on apprécie ce nouveau personnage féminin qui elle aussi un petit penchant particulier assez drôle à suivre et qui prend peu à peu la place d'une alliée. On terminera la lecture sur leurs premiers instants en tant que couple qui nous donnent une idée de ce qu'on risque de retrouver au prochain tome, ce qui annonce encore de grands moments de rire et d'émotion. Un nouveau personnage  cette fois ci masculin fera son apparition, on a hâte de découvrir quel rôle lui sera attribué dans la suite. On termine sur un excellent tweet d'Ellie folle d'amour @ellie_crazylove tous les garçons sont des loups. ♥ #PourLaPremièreFois! Le 9 novembre me semble bien loin!


    Un petit mot sur les graphismes, Fuji Momo possède un beau coup de crayon qui fait certes très shôjo mais qui a le mérite de servir parfaitement l'ambiance douce et drôle du récit. La grande majorité des scènes misent sur l'émotion, l'artiste arrive sans mal à faire naître un large panel d'expressions sur le visage de ses personnages et à rendre le tout encore plus craquant. A nous les regards gênés et les mimiques rougissantes, on adore et on en redemande clairement!  Concernant l'édition, on apprécie la promotion faite autour du titre avec la création d'un site qui reprend les petits tweets d'Ellie et bien sûr le prix découverte de 5,45 € qui fait toujours autant de bien. On salue également la traduction particulièrement efficace d'Aline Kukor qui a su parfaitement saisir l'ambiance du titre.  

    9

    snoopy - 11 octobre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu @Ellie T.1 ?
Ecrire une critique