SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='35928'
  • Critique Empress of Flame T.1 par

    C'est totalement par hasard, au détour des rayons de ma librairie, que je suis tombé sur ce one shot, s'étant fait aussi discret qu'un collégien n'ayant pas fait ses devoirs. Paru chez Delcourt/ Tonkam, ce manga est une adaptation du light novel Classroom for Heroes de Shin Araki. D'abord désappointé par la relative finesse du bouquin, je me suis finalement lancé dans sa lecture pour voir de quoi il en retournait vraiment.


    Petite anecdote bonus: ce one shot et tellement mince, que j’ai passé bien dix minutes à le tourner dans tous les sens pour vérifier s’il n’y avait vraiment pas marqué “tome 1” quelque part sur et sous la couverture...


    Les premières pages du volume nous servent d’introduction à l'univers de l'auteur. Elles nous présentent rapidement le background du monde dans lequel nous allons nous rendre, sous la forme d'un conte pour enfant. L'histoire commence ensuite réellement avec le personnage d'Arnest : étudiante brillante, major de son académie, descendante d'une importante famille et gardienne d'un démon contenu dans son épée maudite. Cette jeune fille exceptionnelle va rencontrer Blade, jeune garçon turbulent, de prime abord ordinaire et un peu «perché » sur les bords, qui se révèle être le héros légendaire ayant sauvé le monde par le passé. Au fil des péripéties, nous assisterons au développement d'une relation d’amitié et de rivalité entre les deux personnages, qui conduira Blade à délivrer Arnest de la malédiction pesant sur sa famille depuis des générations...


    Et... c'est tout ! Cela provient sûrement du fait que je ne connaisse pas l' œuvre originale, mais pour moi ce manga se résume à son apparence : petit... dans tous les sens du terme ! Le format one shot est normalement suffisant pour produire quelque chose qui soit un minimum approfondi. Malgrés que ce soit de la fantaisie, impossible de voyager à travers ces pages! Le rythme et le peu de scénario se révèlent brouillons et si mal gérés, que je suis arrivé à la fin du tome avec l'impression de ne l'avoir jamais ouvert et de m'être contenté de lire le résumé! Peut-être est-ce un manga à but uniquement complémentaire du livre d'origine ? Enfin, je l’espère... Car pour moi, il n'y a absolument rien à garder, en bien comme en mal. Les personnages sont clichés, l'univers aussi. Les enjeux sont minimes, le développement inexistant, le fan-service inutile, les péripéties inintéressantes... et pour couronner le tout les dessins n'ont vraiment rien d’exceptionnels... 


    Véritable coup d'épée dans l’eau, ce one shot n’est mémorable que par son contenu totalement creux… J’avoue ne pas trop comprendre les choix de Delcourt/ Tonkam d’importer cette série, sans même avoir prit la peine de publier le light novel dont elle est issue au préalable. C'est dommage, car la couverture est plutôt jolie!

    2

    Weihao Yu - 31 mars 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Empress of Flame T.1 ?
Ecrire une critique