• Critique Aria T.3 par

    Est-ce dû à mon moral en berne ou à la série en elle-même ? J'ai senti un vrai coup de mou dans ce tome et mon intérêt a vacillé plus d'une fois. Certes, ça reste toujours aussi calme, doux, beau et dépaysant mais on s'ennuie un peu.

    Dans le précédent tome, je demandait à découvrir d'autres habitants de la ville, j'ai été entendue. Au détour de quelques sorties dans la ville et aux alentours, notre héroïne fait la connaissance d'un autre toute jeune apprentie, passionnée par les gondoles, on lui présente aussi l'ancienne meilleure ondine de la ville surnommée "grand-mère" et elle découvre un sylphide, qui lui fait voir la ville autrement. De ce côté-là pas de déception, c'était ce que j'avais demandé.

    Par contre, j'ai eu l'impression de passer plus de temps à suivre les petites discussions entre les uns et les autres qu'à voir nos charmantes ondines à l'oeuvre et là, je suis très frustrée. Si j'ai aimé cette série lors de sa découverte, c'est pour ce rapport organique à l'eau et à la ville qu'elle traverse. Je l'ai trouvé un peu absent ici sauf à de trop rares moments et ça m'a manqué. Certes leurs discussions permettent de creuser les personnages et les relations qu'ils entretiennent mais j'attends plus de la série qu'un simple tranche de vie à terre et de simples discussions entre copines.

    Cette fois, nous n'avons fait que peu de découvertes de la ville à part une excursion dans la nature, une autre à la plage, une mini chasse aux trésors et une découverte aérienne de Neo Venise. Pour le reste, nous étions en terrain connu, au point même de voir se répéter des événements déjà croisés car une année est déjà passée. J'ai du mal avec les bis répétita même si ça se justifie.

    Idem pour les dessins qui connaissent aussi une baisse de régime. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais j'ai vraiment eu le sentiment que quelque chose n'allait pas dans l'aspect des personnages au début, comme s'ils avaient d'un coup vécu une cure de jouvence sans nous prévenir. C'est très perturbant, notamment pour les adultes. J'ai eu l'impression de tomber sur un dessin pour lisse et attendu qu'avant. Il faudrait que je compare avec les tomes précédents pour voir si c'est une impression ou pas. Heureusement que les décors restent top eux, c'est vraiment l'atout principal de la série à mes yeux.

    7

    Tampopo24 - 24 juin 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Aria T.3 ?
Ecrire une critique