• Critique World's End Harem T.1 par

    World's End Harem, qu'est-ce donc ?

    C'est un manga édité chez nous par Delcourt/Tonkam. Le premier tome coûte 7,99€ et il est dans la catégorie "Young". L'histoire se passe en 2045 principalement. 5 ans auparavant, Reito, notre protagoniste, est étudiant en université de médecine de pointe. Il décide d'avouer à son amie d'enfance Elisa, ce qu'il ressent pour elle... mais aussi de quelle maladie/dégénérescence, il est atteint. La technologie est tellement avancé qu'elle s'occupe de trouver des vacins et pour sa maladie, il devra se cryogéniser pendant 5 ans, histoire de laisser les machines, le soin de trouver un vaccin. Il se réveille donc en 2045, guérit et en charmante compagnie, Mira, une fille ressemblant à son amour. Très vite, il va se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond : il n'y a que des femmes. Et c'est alors qu'on lui explique qu'un virus a décimé 99,9% des hommes présents sur Terre. Keito est alors un des espoirs pour le repeuplement de celle-ci mais est-ce aussi simple pour lui et ses sentiments ? Va t-il résister à la tentation ? Que feriez-vous si vous aviez 5 milliards de femmes à votre disposition ?

    Vous êtes prévenu !

    A partir de là, on est directement prévenu : il y aura des scènes érotiques et pas qu'un peu. Des corps de femmes nues, une tendance au désir très rapidement mis à l'épreuve et j'en passe (sinon, ces scènes n'ont plus de saveurs). Ce manga n'est pas mon genre à la base, mais le spitch m'a tenté et je ne regrette pas. Les scènes sont bien amenées. On sent quand même que les scènes ne sont pas là, que pour le plaisir secret des auteurs (et pour le plaisir de nos yeux) mais apportent un plus à l'oeuvre qui montre la détresse de toutes ces femmes ayant quand même des envies sexuelles. Le principe du virus est en soi intéressant et le tome 1 ne suffira pas. A la fin de ce tome, on a envie de lire la suite. Malheureusement, il faudra attendre juillet pour l'avoir.

    Mais du coup, qu'en pense-tu ? Scénario ? Dessin ?

    Et bien, côté scénario, il n'y a pas énormément de problèmes puisque tout est cohérent, et même assez excitant. On ressent, en tant qu'homme un peu de jalousie quant à la position où se trouve notre héros. Le héros, d'ailleurs est assez intéressant, il est paumé, ne comprend pas tout du monde, mais il s'adapte assez rapidement, ce qui fait que le manga ne traîne pas et que le scénario avance quand même. Il y a quand même quelques bémols, comme le fait que tout s'enchaîne vite et donc, en apprend pas énormément sur le monde extérieur, si ce n'est qu'il n'est un peu apocalyptique et qu'il est en proie à des rebellions de femme. Certains personnages, ont encore un peu de mal à être ancré dans notre esprit, de par leur simplicité (on va dire proche du "cliché" même si je n'aime pas trop ce mot). Le reste, colle vraiment bien et on veut la suite.
    Côté dessin, le seul bémol est que quasiment toute les femmes sont très bien fournies ? On sent quand même que le fan service est présent, mais bon avec un titre comme ça, on pourrait dire que c'est moins dérangeant. Pourtant, j'aurais préféré quand même qu'il y ait de la diversité au niveau des formes, histoire d'avoir plus de diversité et que cela colle plus qu'à la réalité. Sinon, il n'y a aucun soucis. On prend du plaisir à voir tout les détails d'une planche *hum.
    Côté édition, du bon taff, même si les pages sont assez fines et que l'on peut en louper certaines, parce qu'elles peuvent encore être collés ou juste parce qu'elles sont fines, mais sinon, un bon travail.

    Je lui mets la note de 8/10, et c'est amplement mérité. J'attends avec impatience la suite et l'idée que ce soit l'homme, l'objet, apporte encore plus de saveur.

    Merci d'avoir pris le temps de lire ma critique jusque là ^^ J'espère que cette critique vous aura aidé et que mes prochaines à venir, aussi !

    8

    leoluffy0312 - 31 mars 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu World's End Harem T.1 ?
Ecrire une critique