• Critique Re/member T.14 par

    À chaque nouvel opus, Re/member continue de séduire encore et encore réussissant l'exploit de se révéler toujours plus inventif et plus prenant que précédemment. Une intrigue intense à l'ambiance unique qui nous manquera cruellement une fois la dernière page tournée, c'est une certitude. Je ne me lasse d'ailleurs pas de le répéter, ce survival est un pur délice, une méga tuerie et il va nous le prouver une nouvelle fois avec un quatorzième tome haletant et riche en excellentes surprises. On en vient presque à souhaiter que le cauchemar ne s'arrête jamais pour nos amis, grisant à souhait!

    Comme nous l'a si souvent habitué la série jusqu'ici, on est très curieux de voir quelles nouvelles avancées nous a concoctées Welzard et force est de constater qu'il tient toujours solidement les rênes de son intrigue qui jamais ne déçoit ne fût-ce qu'une demi seconde.

    Asuka qui est au courant de beaucoup plus de choses que les autres grâce à son lien spécial avec l'une des deux sœurs se montrera particulièrement plaisante à suivre ici. En effet, elle force le respect à plusieurs reprises dans sa façon de composer avec les nombreuses difficultés qui se présentent à elle et de prendre les décisions qui s'imposent. C'est fort agréable de voir un personnage féminin qui au départ avait des difficultés à encaisser l'horreur de son quotidien devenir un vrai leader pour le groupe, on prend encore plus de plaisir à la lecture! De plus, les nouveaux éléments qu'Asuka a fraîchement obtenu s'avère avoir un lien avec des événements auxquels on a déjà assisté renforçant ainsi toujours plus l'idée que la malédiction des deux sœurs est beaucoup plus complexe qu'imaginée au départ. Une excellente façon d'entretenir l'intérêt du lecteur qui voit petit à petit le voile se lever sur les nombreuses zones d'ombre et c'est avec plaisir qu'on replonge de plus belle dans l'horreur au côté de notre petite bande bien décidée à poursuivre l'investigation jusqu'aux portes de l'enfer.

    La majorité de ce volume va donc se dérouler de jour afin de permettre à Asuka de creuser la piste du fameux manoir qui ne semble pas avoir dévoilé tous ses secrets. Les friands de maisons hantées sont servis avec Re/member et comme il nous l'a si souvent habitué le talent de Murase pour rendre l'expérience lugubre et effrayante fait à nouveau des merveilles. Notre héroïne fera donc une découverte qui lui permettra de mieux comprendre la malédiction de la rouge sang. Bien qu'il s'agisse ici d'un grand classique du genre épouvante, cette dernière s'inscrit parfaitement dans tout ce qui nous a déjà été révélé auparavant et donne une idée plus précise de la nature du monstre des ténèbres. Un aspect que l'auteur creusera sans doute davantage dans la suite histoire de donner encore plus de corps à la malédiction.

    On reste donc séduit par ces nouvelles avancées et c'est d'autant plus vrai qu'une seconde énigme sera résolue durant cette première partie, l'affaire Hinako. Comme si l'horreur et la tension ne faisaient déjà pas suffisamment partie du quotidien de nos héros avec les chasses aux corps, ce que l'on va découvrir ici dépasse un nouveau stade. Le récit prend donc à nouveau une tournure assez dure et sombre mais jamais de façon gratuite puisqu'il s'agit ici de lever le voile sur certains aspects qui étaient jusqu'ici restés assez vagues. Je n'en dirai pas plus de peur de vous gâcher l'effet de surprise mais l'auteur ici nous sort l'une de ses meilleures recettes de rebondissements et c'est encore une fois excellent. Tout comme l'idée de la possession ou celle des répercussions des chasses aux corps sur la vie des participants, on va tout simplement adoré cette partie.

    Enfin une nouvelle chasse aux corps débute et notre héroïne risque fort bien de payer le prix fort de toutes ces découvertes? Comment le groupe va-t-il gérer ces nouvelles menaces? Parviendra-t-il à rester souder malgré les récents événements? Il nous tarde déjà de la découvrir!

    8

    snoopy - 08 avril 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Re/member T.14 ?
Ecrire une critique