SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate, a.element_id as serie_id FROM ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id WHERE a.id='10881'
  • Critique F - The Perfect Insider par

    "F - the perfect insider" est le troisième volume de la collection "chefs-d'oeuvre de Hiroshi Mori". Tout comme les précédentes adaptations, il s'agit d'un one-shot; qui cette fois-ci n'a aucun lien avec les deux autres.
    Le professeur Saikawa (maître de conférence dans une fac d'architecture) et sa jeune élève Moé se retrouvent à enquêter sur l'assassinat de Shiki Magata, programmeuse de génie ayant vécu recluse depuis quinze ans enfermée sur une île, au milieu d'un laboratoire surprotégé. Seulement voilà... Le laboratoire est tellement surveillé que le crime en devient extraordinaire... Comment l'assassin a t-il peu entrer et sortir de locaux verrouillés, surveillés par vidéo en continu, sans se faire voir ni liaisser le moindre indice?
    Sorte de "mystère de la chambre jaune" sauce informatique, l'histoire se veut bien ficelée et sans temps mort. C'est quand même du Hiroshi Mori! Mais qui dit "sans temps morts" ne dit pas forcément bourré d'action. On a ici droit à un huis-clos ou presque, très axé sur les réflexions des protagonistes et l'immersion dans ce milieu autonome.

    Dans tous les sens du terme car dans "F - the perfect insider", la moitié de l'enquête prend une forme classique mais une autre partie de l'histoire a entièrement trait à l'informatique. C'est d'ailleurs la partie la plus réussie du manga! Ne paniquez pas si vous n'y connaissez vraiment rien, les détails censés être complexes sont plutôt bien expliqués en temps voulu (celles sur le système hexadécimal sont remarquables). Par contre, si vous êtes totalement allergiques à ce que vous considérez comme du charabia d'initiés, et que celà ne vous intéresse tout simplement pas, vous allez considérer ces nombreuses pages comme des longueurs inutiles et trouver le manga lourd à digérer, vous êtes prévenus.

    Pour le reste, rien à redire sur le scénario de ce manga. Moins confus que les scénarios des deux précédentes adaptations, toujours aussi retors, on le dévore sans modération. Sans parler de l'épaisseur du volume, inhabituelle, et c'est tant mieux. Au lieu de scinder l'histoire en deux tomes, on n'en a qu'un seul énorme!

    Le détail qui fâche, ce sont les dessins. Cette fois-ci c'est Trawar Asada qui en a été chargée... et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ensemble paraît parfois bizarre! Le trait est fin mais les dessins sont très simples, limite grossiers par moments, et surtout les angles de vue et perspectives sont franchement curieusement choisis. Est-ce là pour donner de l'ambiance, je n'en sais rien, mais le style graphique ne fera pas l'unanimité, c'est un fait. On a une vague impression de bâclage volontaire... Si le scénariste a bien aimé (il le dit dans le postface), je me demande encore pourquoi.

    En bref, si ce n'était ses graphismes franchement bizarres, "F - the perfect insider" aurait vraiment été excellent. A recommander à tous les fans d'enquêtes compliqués, d'énigmes apparemment insolubles, et des scénarios fouillés d'Hiroshi Mori.

    5

    Pois0n - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu F - The Perfect Insider ?
Ecrire une critique