• Critique Tsukudajima Pirates par

    La bataille contre la Varia suit son cours et nous assistons à 2 nouveaux duels : celui des gardiens de Tempête (Gokudera vs Belphégor, le gosse qu'on aperçoit sur la couverture de ce tome 12) et de Pluie (Yamamoto vs Squalo, que l'on connaît déjà vaguement).
    Les ennemis sont plus charismatiques que les précédents (qui n'étaient visuellement pas très réussis, il faut bien le dire) et surtout plus forts. Il fallait bien ça pour le combat des 2 plus fidèles lieutenants de Tsuna.

    Le 1er combat opposera donc les bombes de Gokudera aux couteaux de Belphégor. Un affrontement acharné dans un environnement peu hospitalier nous tiendra en haleine pendant une grande partie de ce tome.
    Si ce duel est aussi plaisant à suivre, c'est essentiellement grâce à l'adversaire de Gokudera et ses techniques impressionnantes et innovantes, ce qui est tout l'inverse du bras-droit autoproclamé de Tsuna. Gokudera est en effet totalement effacé devant le charisme et la force de son adversaire et ses petites bombes impressionnent nettement moins que les lames de Belphégor, surnommé "Prince the Ripper".
    Malgré tout, la victoire se jouera au final sur bien peu de choses.

    Le second duel commence à peine à la fin du tome et il est donc difficile d'en parler. Il promet cependant d'être lui aussi très intense, d'autant plus qu'il oppose des éléments importants de chaque équipe. Squalo est réputé pour avoir battu de nombreuses écoles d'escrime et le sabre est justement l'arme utilisée par Yamamoto. De plus, une partie du passé de Squalo nous est dévoilée et ses relations avec Xanxus pourraient être plus tendues qu'on ne pourrait le croire a priori. Il me tarde que ce (petit) "mystère" soit éclairci.

    A nouveau, ce tome est consacré au combat et à l'action. Reborn est bien devenu un shônen "classique" dans cette partie du manga, mais il n'en reste pas moins réussi. On a d'ailleurs beaucoup de mal à en décrocher avant la fin. De plus, l'histoire comporte toujours suffisamment de mystères (qui se lèvent petit à petit) que pour donner envie aux lecteurs de se ruer sur les tomes suivants.
    Les amateurs du genre y trouveront immanquablement leur compte.

    -

    chris936 - 01 août 2009

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tsukudajima Pirates ?
Ecrire une critique