• Critique The Demon Prince & Momochi T.1 par

    Quand Aya Shouoto s'attaque au folklore japonais, ça donne quoi ? Eh bien, rien de très original... L'histoire et le concept sont extrêmement peu recherchés, puisque tout débute quand Himari, une jeune orpheline, hérite par testament d'une demeure qui se révèle une vraie ruine, où d'étranges habitants se sont déjà installés, et où des événements mystérieux se trament. Si vous avez déjà lu ce scénario des centaines de fois, c'est normal, l'auteur ne s'est vraiment pas cassé la tête !

    De plus, il m'a été d'emblée difficile de me plonger dans ce manga car l'héroïne a vraiment des réactions complètement irréalistes et pas du tout crédibles. Par exemple, que fait-elle en découvrant que des inconnus se sont déjà installés chez elle ? Exiger fermement leur départ ? Aller chercher la police ? Non ! Elle décide de les faire fuir en faisant une déco girly !!! ... Sans commentaire.

    Quant au fait que ce n'est pas l'héroïne qui devienne la "gardienne" des lieux, mais qu'elle soit fait "chiper" le rôle par quelqu'un d'autre entré par hasard en premier à sa place, au début ça m'avait paru original car changeant des récits de magical girls et etc... sauf que du coup, la pauvre en est reléguée au rang habituel de la cruche à sauver, ce qui finalement n'est ni original, ni en sa faveur, hélas.

    Pour l'instant, l'intrigue se montre assez décousue car il n'y a pas vraiment de continuité entre les chapitres. À chacun, il y a un démon qui vient menacer Himari qui se fait sauver par Aoi, elles apprend quelques détails comme l'attention d'Aoi pour elle ou ce qu'Aoi peut faire ou pas mais rien de vraiment passionnant. Des révélations plus approfondies auront probablement lieu par la suite.

    Le dessin est conforme au style de cette auteur. Je crois savoir que beaucoup apprécient son trait, pour ma part j'ai de la peine à aimer. En effet, si j'aime bien ses couvertures, pour ce qui est des planches je trouve le trait à la fois brouillon et très pauvre, avec notamment un effort minimal au niveau des décors, le plus souvent absents, tramés ou laissés en blanc. Ses personnages ne ne distinguent pas beaucoup d'un manga à l'autre.

    Nous verrons si la suite montre davantage d'intérêt. Pour l'instant ce premier tome ne convainc pas vraiment.

    5

    Sherryn - 01 juillet 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The Demon Prince & Momochi T.1 ?
Ecrire une critique