• Critique Dans l'intimité de Marie par

    Je refais vite mon avis sur cette série, car plusieurs relectures m'ont fait changer d'avis, et surtout plusieurs analyses que j'ai trouvé m'ont permis de comprendre à quelle point cette lecture peut être profonde.
    Et surtout, je suis étonné du peu d'avis concernant cette série, surtout d'avis portant sur l'ensemble de la série. Car si il y a bien quelque chose de remarquable dans cette série, c'est qu'elle n'est vraiment considérable que dans son ensemble. Et c'est dommage que si peu d'avis en parlent.

    Si je donne une telle note à cette série, c'est que je considère qu'elle réussit un tour de force avec tout ce qu'elle a à disposition. L'auteur a réussi à faire une fin qui donne à elle seule la saveur à la série, en donnant envie de relire l'ensemble des neufs tomes pour redécouvrir l'histoire sous son nouveau jour. Et c'est brillamment réussi, car nous découvrons tout les indices semés par l'auteur au fur et à mesure de la lecture. C'est mené d'une main de maitre tout au long des différents tomes.

    Le tout enrobé une histoire intelligente, qui part d'une idée semblant déjà vue mais qui part dans une direction résolument adulte et psychologique, loin de toute considération humoristique (l'humour étant presque absent du manga). Cette histoire développe d'ailleurs une ambiance assez noire, limite glauque par moment. Les thèmes développés vont de l'adolescence et de la sexualité aux différences entre hommes et femmes, avec des problématiques autour du point de vue (social, moral, ...) qui est mis en relation avec le dessin.
    Un dessin qui d'ailleurs s'étoffe au fur et à mesure, donnant de magnifiques cases très chargées en émotion, voir même des peintures dans le volet final, qui concluent d'une superbe façon cet opus. L'évolution du dessin passe notamment par les cadrages, soignés et travaillés, qui jouent sur le regard et le point de vue, dans une mise en scène immersive. D'ailleurs il transparait parfois quelque chose de presque beau, ou touchant à la beauté. C'est difficile à expliquer, mais il dégage une impression de beauté par le malaise. Dans l'histoire, c'est justifié mais ça crée un décalage assez étrange. On joue en permanence sur deux tableaux, l'étrangeté de la beauté et le malaise du corps, dans un regard très ambiguë.

    Ce manga est passé un peu inaperçu, du moins j'en ai l'impression en voyant le peu de commentaires ou d'avis que je peux trouver sur le net, et je trouve ça dommage. Car une série qui a réussit à la fois à être aussi prenante et surprenante, aussi profonde et aussi chargée, c'est rare. Surtout que je l'ai relu plusieurs fois en connaissant cette fin, et que le manga ne perd pas un iota de sa force. C'est une découverte qui m'a réellement enchantée.
    D'ailleurs pour ceux qui seraient intéressé, après la lecture je recommande de regarder la vidéo de Manga Sky qui développe des considérations autour de l'auteur et de l’œuvre, une vidéo pertinente et ajoutant encore sur le fond de ce manga.

    En résumé : un manga pas très connu mais qui a d'énormes qualités, et dont je ne peux que vous recommander la lecture. C'est surprenant et en même temps intelligent, c'est une lecture qui change beaucoup de ce qu'on connait d'habitude.

    10

    gruizzli - 05 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dans l'intimité de Marie ?
Ecrire une critique