9
Deep Sea Aquarium Magmell

par Sachiko-chi le mer. 21 avril 2021 Staff

Un récit qui est vraiment touchant !

Je suis à jour sur la parution de la saga, et ça me rend triste de savoir que je dois attendre quelques semaines avant de pouvoir découvrir de nouvelles petites histoires qui viennent nourrir le récit principal. Et ce nouveau tome est un nouveau coup de cœur !

Un plaisir à chaque fois de retourner dans cet aquarium qui met en avant le monde des abysses, mais aussi tous les personnages qui sont liés à ce lieu. Chaque tome est une vraie bouffée d’oxygène durant lequel on prend le temps de se reposer et de profiter de cette visite.
Le fil conducteur de l’histoire est toujours bien présent, on ne se perd pas dans des histoires qui n’auraient aucun lien. Cet élément qui fait la continuité du récit se manifeste toujours de manière différente mais c’est bien présent.

La mangaka nous invite dans ce tome à découvrir un peu plus Nagisa, la fille du directeur Minato, qui n’est pas forcément acceptée par ses camarades parce qu’ils trouvent ses passions trop différentes des leurs. Un petit tour à l’aquarium est le problème est réglé, la magie des abysses a opéré pour rester dans cette ambiance toute douce.
Mais ce n’est pas tout, elle nous développe le personnage de Shizuka, et plus particulièrement quand elle était au collège. J’avais hâte d’en savoir plus sur elle, on la voit très souvent, et elle vient en aide régulièrement à Kotaro, mais elle n’avait pas eu droit à son petit chapitre pour elle. On va rencontrer un nouveau personnage, et j’ai adoré cette rencontre. En effet, si Shizuka est attirée depuis cette époque par le monde des abysses, son camarade lui est attiré par l’espace. Deux univers opposés mais tellement similaires en même temps ! Opposés puisque c’est l’eau et l’air, et similaires parce que ce sont deux choses qui fascinent, et pour lesquels on s’interroge, on mène des recherches. Ces deux univers ne nous ont pas encore livrés tous leurs secrets. Ce chapitre est magnifiquement bien présenté, presque poétique, j’ai beaucoup aimé le travail fait sur Shizuka et son camarade. J’espère en tout cas que nous serons amenés par la suite on les voir se retrouver, et qui sait, un peu plus entre ces deux personnages !

Kotaro est toujours bien présent, et sert d’élément principal autour duquel gravite très souvent les petites histoires. Dans ce tome, on va pouvoir briser la glace avec le soigneur Asahi. Il va dévoiler une nouvelle facette de lui et cela va permettre à Kotaro de mieux le cerner et de se sentir plus à l’aise avec ce personnage. Pour Kotaro, il continue d’apprendre sur les créatures des abysses pour s’en occuper au mieux, il est toujours aussi déterminé et passionné, c’est plaisant.
Ces personnages principaux sont vraiment bien travaillés et développés, on est toujours plus attachés à eux, et on veut les voir souvent. Surtout le papa de Kotaro, qui est toujours le plus gros mystère de ce manga, il continue à se dévoiler petit bout par petit bout.
Mais si ces personnages principaux sont bien développés, la mangaka ne laisse pas de côté les personnages secondaires. Avec la découverte du régalec, on rencontre un jeune garçon qui est en mal d’affection de la part de ses parents et surtout de son père. Ce dernier veut lui donner et lui faire apprendre le plus de choses, mais ce n’est pas forcément la meilleure manière d’aborder les choses. Donc ces personnages vont être travaillés, et vont vraiment être touchants, je suis très sensible à la relation entre parents et enfants, et la mangaka a vraiment su me toucher encore une fois.

Comme chaque tome, on est toujours dans la découverte des créatures marines, on apprend à les découvrir et les connaître, et clairement je ne boude pas mon plaisir ! Si vous jouez à Animal Crossing, ce manga vous fera sourire puisque quasiment toutes les créatures marines se retrouvent dans le jeu. Je dois avouer que cela aussi me plait énormément !

En bref

Un nouveau tome qui m'a charmé et plu. La mangaka continue de développer ces personnages principaux et secondaires, toujours avec beaucoup de douceur et de bienveillance. Les créatures marines sont toujours présentes et servent toujours le récit, un vrai plaisir !

9
Deep Sea Aquarium Magmell
Positif

Des dessins toujours aussi agréables

Des personnages très sympathiques et adorables

Des histoires touchantes

Le passé de Shizuka présenté

Un passé intéressant avec beaucoup de poésie et c'est recherché

Encore un peu de mystères autour du papa de Kotaro

Negatif

Tome toujours trop court...

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (150)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire