SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='32403'
  • Critique Une Tempête aux Couleurs des Cerisiers T.1 par

    Bien connue sous nos contrées pour les excellents Nana et Paradise Kiss, ainsi que quelques autres séries moins connues mais non moins charmantes, Ai Yazawa nous revient avec cette traduction d'un de ses plus anciens manga : Une tempête aux couleurs des cerisiers. Visiblement, la mangaka cherchait encore son style et l'on ne reconnaît pas encore sa patte graphique ni l'équilibre émotionnel qu'elle sait habituellement si bien insérer au sein du récit.

    Ce one-shot ne manque pourtant pas de thèmes intéressants, mais son défaut est sans doute d'avoir justement voulu en insérer un trop grand nombre pour conserver à l'histoire un équilibre digeste. Entre la rivalité amoureuse des deux frères, leur rivalité au base-ball, la mort de leur père, le nouvel ami de leur mère, on saute d'un thème à un autre sans parvenir à se fixer sur un seul ; par conséquent, aucun ne se trouve convenablement développé. Leur présence assure à l'intrigue un certaine profondeur, mais celle-ci tend à se dissoudre car trop dispersée. L'émotion indéniable que l'on perçoit à travers les pages n'atteint donc pas tout à fait son but.

    Une histoire courte se trouve insérée à la fin du volume. Il est dommage qu'il s'agisse en fait d'une suite d'un manga d'Ai Yazawa encore inédit en France ; cependant, sans la note de l'éditeur à ce sujet, on aurait tout à fait pu profiter de l'histoire sans le savoir et la comprendre et l'apprécier quand même, ce n'est donc pas foncièrement dérangeant. Moins chargée de thèmes graves qu'Une tempête aux couleurs des cerisiers, elle conserve néanmoins une narration émouvante et pleine de sentiments et de ce fait, paraît plus équilibrée que l'autre récit. On conserve néanmoins l'idée qu'on en aurait sans doute davantage profité en connaissant tous les tenants et aboutissants de l'affaire...

    Dans l'ensemble, ce one-shot reste à conseiller aux fans ultimes d'Ai Yazawa uniquement.

    6

    Sherryn - 17 juin 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Une Tempête aux Couleurs des Cerisiers T.1 ?
Ecrire une critique