SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='34043'
  • Critique Big Order T.3 par

    Avec ce 3e volume, Big Order s’enfonce dans la médiocrité tout en assumant pleinement les excès, le ridicule et les incohérences des scènes qui s’enchainent toujours à rythme endiablé.

    L’on peut adhérer pleinement ou non au délire de l’auteur, il ne suffit pas de balancer des informations sans construction et d’user de rebondissements à gogo pour faire un bon manga. Ces twists sont pour la totalité très mal amenés et il faut dire qu’il est difficile de faire autrement quand on n’offre pas au lecteur l’opportunité de se poser juste un peu afin de définir et développer les grandes lignes directrices de l’intrigue. Il y a comme une désensibilisation au spectaculaire.

    L’auteur ne semble pas plus intéressé par l’émotion que par la clarté de son scénario. Le passage dédié à Sena en est un bel et triste exemple. Il n’y absolument rien qui se dégage de la détresse d’Eiji ou de la petite sœur dont le cerveau est probablement attaqué pour réagir de la sorte. Pire, ces quelques pages ne sont qu’un artifice servant à diriger Eiji vers d’autres problèmes, histoire de réinjecter une autre dose de frénésie.

    Coté mythologie, ce n’est pas bien folichon non plus. Sakae Esuno se fait plaisir à dessiner quelques nouveaux pouvoirs mais rien qui ne vient complexifier la compréhension que nous avons déjà de cet univers unique. Cela beau être brouillon, cela n’est pas pour autant très compliqué… La révélation finale tombe par ailleurs comme sur un cheveu sur la soupe. Oui, on ne s'y attend pas mais c'est tout simplement parce que rien n'a été fait pour nous amener à cet instant.

    Bref, au final, l’auteur préfère une fois de plus négliger la construction et l’accessibilité de son histoire tout comme la personnalité de ses héros au profit d’un rythme toujours plus soutenu.

    3

    Charlie One - 09 mars 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Big Order T.3 ?
Ecrire une critique