• Critique Le Flic de Beverly Hills par

    L’équipage du Sweet Madonna se retrouve confronté à Zagi le magicien. Sa force et son épée particulière vont en faire un adversaire coriace pour nos pirates.

    L’affrontement s’avèrera bref, Zagi faisant preuve d’une agilité et d’une adresse hors du commun. Mais Coco ne peut pas laisser Bart se faire tuer et se doit d’agir. On en apprend un peu plus sur Zagi et sur le pourquoi de son acharnement à poursuivre Bart. Leur rencontre passée à d’ailleurs des répercussions inattendues qui obligeront Bart et Coco à partir à la recherche du Red Skele pour récupérer un objet détenu par le capitaine Spado. Ce voyage sera l’occasion pour Bart d’enseigner à Coco quelques rudiments pour faire de lui un vrai pirate.

    Les 4 premiers chapitres de ce volume, qui en comporte 9, sont tout simplement grandioses. L’affrontement entre Zagi et l’équipage du Sweet Madonna est prodigieusement mis en scène par Yonehara. Un combat rythmé, haletant et dont la conclusion est idéale. Ce tome est aussi l’occasion de voir Coco s’émanciper un peu. En apprenant à effectuer certaines tâches en compagnie de Bart, le jeune garçon de neuf ans devrait murir et devenir alors indispensable à l’équipage pirate. La quête de Falcon est mise de côté dans ce tome mais dès le prochain, il se pourrait bien qu’Immacula revienne dans l’histoire.

    Arrivés à la moitié du titre, les lecteurs qui ont suivi Coco Felken dans ses aventures jusque là ne pourront être déçus. Doki-Doki nous a trouvé ici un excellent shônen qu’il serait vraiment dommage de manquer.

    -

    ivan isaak - 23 août 2009

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Le Flic de Beverly Hills ?
Ecrire une critique