• Critique Ippo Le Challenger T.4 par

    Hum que dire sur cette série. Tout d'abord avertir les rares lecteurs de cette critiques que je vais certainement spoiler quelques passages de la série.

    Au premier contact, le dessin est assez rebutant, étant plus friand de mangas plus travaillé à ce niveau. Le niveau général ressemble à une série des année 70-80 de qualité moyenne alors que les crédits en fin de volume nous date cette série pour 2004. Alors comment cette série d'une qualité graphique si médiocre a-t elle pu sortir de nos jours.

    C'est peut etre au niveau du thème abordé à savoir la cuisine. Notre héroine est en fait une conseillère culinaire qui au fil des chapitres redressent des restaurant au bord de la faillite, lutte contre le grand capital et tente aussi de préserver un certain patrimoine.

    Mais on ne peut pas vraiment dire que le scénario brille lui non plus. On est là dans un série tout ce qui as de plus classique ou un chapitre correspond à un cas et ou notre conseillère parviens a soigner notre situation. Les ressorts narratifs sont tout ce qu'il y'a de plus conventionnel avec la plongée dans le passé (tout ce qu'il y'a de plus classique) et une simili Vendetta. Un espèce de black Jack en toque(Désolé pour le jeu de mot vaseux).

    Alors pourquoi me suis-je pris la peine de lire et surtout d'acquérir les 5 tomes (soit l'intégralité) de cette série? C'est certainement pour son thème abordé : LA CUISINE. On y retrouves tout ce que l'on retrouve toujours dans tout ce qui as attrait à la cuisine. Cette Quete d'excellence et leur sacrifice personel dont on ne peut rester indifférent. De plus la cuisine y est toujours relié à quelques vagues souvenir qui fait que les personnages y sont souvent très attachant.

    Mais ce n'est certainement pas la meilleure série sur le thème trop peu abordé de LA CUISINE. Et l'on sen bien que l'on est bien en dessous de yakitate Japan au niveau du dessin et de l'intensité du scénario. Autant aussi éviter la comparaison avec "le gourmet" de Taniguchi.

    Au final j'en retiendrai:
    + Une des rares series sur un thème trop délaissé à mon goût
    + Les personnages auquel on finit par légèrement s'attacher
    - Le Dessin
    - L'histoire plus ou moins convenue

    Un encas dispensable.

    10

    numero47 - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ippo Le Challenger T.4 ?
Ecrire une critique