6
Black Bird

par Sherryn le sam. 7 déc. 2013 Staff

Voilà, la romance entre Kyô et Misao touche à sa fin et l'on va enfin savoir comment les deux protagonistes comptent contrecarrer le destin et préserver la senka et son enfant.

Les précédents tomes manquaient singulièrement d'énergie, il faut bien dire que celui-là poursuit dans la même lignée. Les personnages sont passifs, ou en tout cas ils en donnent l'impression. Ils vivent le reste de leur vie en tentant de profiter du moment présent, partageant des moments d'intimité et d'amour où ils veillent l'un sur l'autre.

Le dessin est joli et la narration efficace, mais n'empêche... Qu'est-ce que c'est mou ! Les chapitres défilent et il ne se passe rien. La première partie du tome se révèle ainsi lente et moyennement accrocheuse. En tout cas jusqu'à l'accouchement de Misao, où l'on verra enfin, dans un tourbillon d'émotions, comment la mangaka va faire triompher la vie et l'amour.

Cette fin, malheureusement, manque de panache. Pas de recette miracle, pas de retournements de situation : tout est très facile et classique, sans surprise ni recherche. Au final, c'est tout le dernier arc qui se sera révélé un brin décevant, de par le manque d'action du récit et d'initiative des protagonistes. C'est un peu dommage, néanmoins, c'est sans amertume que l'on referme cette série qui, après une dizaine de tomes assez moyens, avait finalement réussi à nous séduire en développant davantage ses aspects fantastiques et action.

Bien qu'un peu fade, cette conclusion nous permet cependant de terminer la série sans amertume, avec au fond, un happy end comme on les boude pas.

En bref

6
Black Bird
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire