5
Nijika Actrice de Rêve

par Sherryn le mer. 3 juil. 2013 Staff

Nijika est une jeune fille de 12 ans qui en paraît 16. Personne ne sait que son père est à la tête d'une agence artistique, ni que le célèbre acteur Tôya habite avec elle. Pour des raisons personnelles, elle préfère éviter le monde du spectacle. Mais par le hasard des circonstances, elle se retrouver à jouer une scène et se prend alors au jeu de la comédie. Elle prend alors une résolution : se faire passer pour une actrice de 16 ans afin de remporter le prix dont rêvait sa mère, un rêve qu'elle n'avait pas pu réaliser.

Bon, c'est mon premier titre d'An Nakahara, une mangaka qui ne m'a jamais attirée des masses, et je dois dire que je n'ai pas été particulièrement convaincue par cette expérience. Mais j'imagine que les fans de Kilari adhéreront à cette nouvelle série également.

Dans Nijika, il y a beaucoup de clichés typiques du shôjo pour petites filles et la mise en scène ne les valorise pas forcément. Pour commencer, l'univers graphique fait très enfantin et les grands yeux de l'héroïne sont assez agaçants (oui dans le shôjo et même les manga le style veut de grands yeux, mais les deux tiers du visage, c'est quand même un peu extrême). Dans l'ensemble, le trait n'est pas très beau car un peu trop anguleux et mal proportionné (mais c'est un style volontaire car constant).

L'héroïne est accompagnée d'une mascotte, une petit capybara que l'on imagine aisément faire "pyu pyu" à l'écran. Des étoiles scintillent en permanence derrière elle. Un beau gosse caché vit près d'elle et elle a un talent inné que tout le monde remarque dès qu'elle s'y met. Elle est jolie et a un caractère souriant et dynamique. Elle préfère gravir les échelons d'elle-même plutôt que d'entrer par une porte facilitée, mais un agent ami veillera quand même sur elle de loin. Sa mère, trop tôt disparue, était une artiste talentueuse dont Nijika semble avoir hérité du talent. Bref, RIEN de nouveau sous le soleil.

Les rebondissements, événements et autres résolutions ne paraissent pas très réalistes et parfois saugrenus, tout ne coulissant pas toujours très bien ou les hasards étant un peu trop énormes et bateau. On n'y croit pas franchement. Mais il faut dire que le public visé est particulièrement jeune et cela peut expliquer ces facilités scénaristiques.

Quoi qu'il en soit, Nijika n'est pas un mauvais manga : il y a de l'humour et de l'émotion, le style est maîtrisé. Tous les clichés attendus sont présents. Ce manga devrait donc sans peine toucher son public. Mais seulement son public.

En bref

5
Nijika Actrice de Rêve
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire