8
Waltz

par chris936 le dim. 26 août 2012 Staff

Une fois de plus, Waltz parvient aisément à nous séduire grâce à sa galerie d'excellents personnages et son action omniprésente, mêlée d'un soupçon de suspense.

Iwanishi et La Cigale devront continuer de faire face au Tic-Tac, mais il semblerait qu'il faille aussi compter avec d'autres tueurs tout aussi dangereux.
Les choses bougent un peu de tous les côtés, et on sent que tout se dirige plus ou moins dans la même direction. On se réjouit vraiment de voir tous les "clans" s'affronter lors d'une confrontation qui paraît de plus en plus inévitable.

Difficile de savoir réellement à quoi s'attendre pour le prochain tome après le final de ce volume-ci. Si l'on ignore la réaction que La Cigale et Iwanishi auront suite à cela, on sait néanmoins qu'ils continueront de nous en mettre plein la vue, que ce soit grâce à leurs plans souvent bien échafaudés ou encore à leurs répliques qui tuent (les citations de Jacques Crispin sont toujours de grands moments).

En bref

8
Waltz
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire