8
Bonne Nuit Punpun

par ivan isaak le dim. 5 févr. 2012 Staff

Du mystère, de l’action, de l’émotion : le second volume de Bonne nuit Punpun nous propose un agréable mélange, toujours dans le ton si particulier mis en place par Inio Asano.

L’enfance de Punpun se termine déjà dans ce second tome. En effet, la fin de celui-ci nous fait faire un petit bond en avant de 2 ans, qui devrait ouvrir de nouvelles perspectives pour la suite. Comme lors du premier volume, Inio Asano fait vivre à Punpun toutes sortes «d’aventures », comme la visite d’une usine désaffectée, une promesse à Aiko, le départ d’un ami… Tous ces évènements sont narrés de manière originale par Inio Asano, avec toujours cette volonté de montrer des adultes au comportement loufoque, comme vu par les yeux de l’enfant qu’est Punpun.

Le premier tome nous l’avait déjà bien montré, le second nous le confirme : Bonne nuit Punpun est une œuvre totalement à part qui ne pourra plaire à tous. Avec un récit et un graphisme qui s’affranchissent aisément des barrières habituelles du genre, Inio Asano offre un titre incomparable, unique, qui ne peut faire l’unanimité. La petite ellipse temporelle de fin de tome réserve sans doute quelques moments forts, puisque nous sommes désormais en plein dans l’adolescence de Punpun, qui a quitté l’école primaire pour le collège. Graphiquement, Inio Asano rappelle parfois Taiyo Matsumoto, notamment dans cette représentation complètement folle et décalée de ses personnages, mais avec un trait nettement plus dans les normes.

Bonne nuit Punpun est tellement à part que chaque tome qui arrive va devoir convaincre le lecteur de poursuivre l’aventure, tant le contenu est imprévisible. Clairement perchée, la série vaut pourtant largement le détour et mérite plus qu’un coup d’œil. Loin de l’apathie et du contenu sans relief de bon nombre de titres actuels, Bonne nuit Punpun est une bouffée d’air frais, dans sa forme comme dans son fond. Et rien que pour ça, le titre mérite votre attention.

En bref

8
Bonne Nuit Punpun
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire