8
Head Trick

par ivan isaak le mar. 27 déc. 2011 Staff

Après l’excellent premier volume, Head Trick nous revient avec 2 tomes d’un coup histoire de confirmer ou d’infirmer les bonnes dispositions du titre.

Au menu de ce second tome, la seconde mi-temps de la finale de l’Est, où Ed jouera évidemment un rôle crucial, surtout depuis qu’il sait que l’on peut frapper le ballon avec la tête… Nous assistons donc à une mi-temps hors normes, avec des actions à faire pâlir de jalousie les frères Derrick, ainsi que les gamins d’Inazuma Eleven : ici, tout est décuplé et les coups de tête partent à 500 km/h !!! Ne cherchez pas la vraisemblance, il n’y en a aucune et c’est ce qui fait d’Head Trick une lecture totalement jouissive.

L’exagération du scénario se retrouve aussi dans le dessin, qui se révèle empli de personnalité. Les dessinateurs français nous avait rarement habitué à un style affirmé et personnel, et même si l’on sent des influences dans le trait, K’Yat impose sa griffe avec efficacité et talent.

Le tome se conclut avec la promesse de la découverte de nouveaux personnages, que l’on attend exubérants et loufoques. Notre trio composé du duo de scénaristes E.D. et de K’Yat réussit en tout cas là où beaucoup jusqu’ici avait échoué : ils nous offrent un manga français de qualité, avec un dessin au diapason et une qualité d’édition très appréciable. Bref, une réussite sur toute la ligne. Espérons que cela dure.

En bref

8
Head Trick
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire