6
Nankin

par chris936 le jeu. 1 déc. 2011 Staff

Ce manhua (ou plus exactement "lianhuanhua") nous propose, en l'espace d'environ 140 pages, de retracer certains événements du conflit sino-japonais des années 1930. Cela se fait sous la forme de quelques témoignages de personnes ayant vécu de très près les horreurs de cette guerre. Nous lisons donc quelques dizaines de pages racontant l'histoire d'untel, puis nous passons à une autre personne qui nous explique à son tour ce fragment de son passé, etc.

Même si tous ces événements sont chronologiquement quasi-simultanés, on a parfois légèrement l'impression de passer du coq à l'âne, mais globalement, ce type de narration assez original passe très bien. D'ailleurs, plus qu'une histoire suivie, Nankin nous soumet quelques "morceaux choisis" surtout destinés à interpeller le lecteur. Viols collectifs, soldats japonais s'amusant à tuer les civils par jeu ou considérant les chinois comme des animaux, etc. : tout y passe, mais sans jamais tomber dans le voyeurisme ou le gore. C'est peut-être d'ailleurs l'un des points faibles du titre, car ce petit excès de pudeur a parfois pour conséquence que l'atroce réalité ne parvient pas à nous toucher suffisamment.

L'autre faiblesse essentielle du titre, c'est qu'on ne suit pas un ou plusieurs personnages en particulier. On passe de l'un à l'autre un peu trop vite, ce qui fait qu'on ne se sent pas impliqué dans l'histoire.

L'édition de Nankin est de très bonne facture. Certes, pour se le procurer, il faut débourser 19€ pour seulement 140 pages (assez avares en dialogues, qui plus est), mais toutes sont en couleurs (rouge, bleu et gris uniquement) et le papier est d'excellente qualité. Les couleurs offrent un rendu particulièrement réussi malgré un dessin qui, lui, ne l'est pas toujours car si les décors sont colorés soit de rouge, soit de bleu, les personnages sont toujours en gris. L'ambiance assez sombre et pesante n'en est que renforcée. Dommage, cependant, que le format de ce livre, plus horizontal que vertical, soit si peu pratique.

Nankin est donc un assez bon one-shot qui, d'une part, paraît un peu trop vite expédié, mais qui, d'autre part, contient quelques scènes malgré tout marquantes. Même s'il est assez bref, c'est un manhua qu'on n'oubliera sans doute pas de sitôt après l'avoir lu.

En bref

6
Nankin
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire