Critique Manga Chrome Breaker

4
Chrome Breaker

par Pois0n le mer. 21 sept. 2011 Staff

Chrome Breaker est un cas étrange, celui d'un manga à la narration trop rapide pour être appréciée, commençant de façon sympa et s'achevant trop brusquement et dans la confusion la plus totale.

C'est dommage, la montée en puissance des évènements est bien foutue: entre le tome 1 "routinier" et le 4e où c'est le chaos, la transition se fait naturellement. Le gros problème, c'est que l'auteure elle-même s'est paumée en route, dépassée par ce qui se passe dans son propre manga, où elle a dû caser un maximum de trucs "avant la fin". En particulier dans les tomes 3 et 4 pourtant déjà bien épais, réussir à tout saisir du premier coup relève de la gageure. Un cinquième tome n'aurait vraiment pas été un luxe. Quand on se lance dans une intrigue un poil tarabiscotée comme celle-là, le "survolage" et le "condensage" par l'auteure sont fatals au plaisir de lecture.

Le développement des personnages secondaires en souffre énormément. Déjà que les héros eux-mêmes semblent juste esquissés.

Visuellement, c'est assez brouillon, et à l'image du reste, confus, en particulier dés qu'il y a un peu d'action. Pourtant, il y a des moments où les personnages sont plutôt jolis, dans un style assez shojoesque assez déroutant.

Au final, on passe un moment distrayant à lire, mais il y avait vraiment moyen de faire mieux sur tous les plans. Des idées ambitieuses, pour une série qui se casse un peu la figure...

En bref

4
Chrome Breaker
Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (298)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire