Critique Manga Kingdom #29

9
Kingdom

par juju le jeu. 30 mars 2023 Staff

Un duel irrespirable

Volume 29, quatrième tome déjà sur l’arc coalition, un tome qui présente surement le combat le plus spectaculaire et le plus intense de la série. Et encore une fois de multiples rebondissements avec des stratégies plus folles les unes que les autres.

Une introduction qui met en scène Ousen face à l’armée de Yan. Le général Ordo a contourné la porte de Kankoku en passant par les montagnes mais le fuyard Ousen avait tout planifié depuis le début. Une stratégie payante, un personnage très énigmatique, pas très bavard et très discret sur ses intentions, on a du mal à le situer, mais il reste très fidèle à ses principes et à l’état de Qin. L’introduction nous met directement dans l’action, la suite va être encore plus phénoménal.

Un homme sera à l’honneur, Kanmei, le général en chef de l’armée de Chu. Il arrive avec son background et quelques souvenirs de batailles passées qui surgissent. Toujours agréable à lire, les personnages de Hara Yasuhisa sont vraiment soignés et développés. C’est Moubu qui va lui faire face, un homme d’une puissance physique incomparable et père de Mouten. Un duel de colosse, un duel tout en force. Un combat passionnant entre deux personnages déterminés à ne pas lâche, l’affrontement est irrespirable, surement le plus violent depuis le début de la série.

Un affrontement qui comble quasiment tout le manga. Un très beau combat, vraiment. La suite se décentre un peu sur les deux spectateurs qui depuis le début commente chaque action, Karin commence à être impatiente. Une entrée en scène imminente ?

En bref

Un volume 29 qui nous propose un combat d'une intensité jamais vu jusqu'alors, un combat entre Kanmei de Chu et Moubu de Qin.

9
Kingdom
Positif

La stratégie payante d'Ousen, ce général très mystérieux

Le combat irrespirable entre Moubu et Kanmei dont l'issue reste incertaine jusqu'au bout

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (576)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire