Critique Manhua The One #6

6
The One

par Tampopo24 le lun. 23 janv. 2023 Staff

New-York

Série addictive malgré ses défauts, The One se dévore toujours et ce même quand je trouve le scénario moins inspiré d'un tome sur l'autre.

En décollant pour les Etats-Unis, je savais que Lele allait fatalement retrouver les deux frères beaux gosses qui l'avaient tant marquée au Japon. J'étais prête, mais je pensais quand même que l'autrice se renouvellerait un peu. Si j'ai apprécié de voir la façon dont elle racontait avec humour ses premiers pas dans un nouveau pays avec les différences culturelles auxquelles on s'attend et un métier qui n'a pas la même dimension à Taïwan et là-bas, j'ai parfois eu l'impression que l'autrice en faisait trop.

Nicky Lee a un humour très simple et assez répétitif qui repose sur les éléments un peu rétrogrades même s'il faut les remettre dans leur contexte des années 2000. Ainsi la voir plaisanter sur les mannequins qu'on saoule et traite comme des prostituées, sur les orgies entre personnes consentantes ou sur les personnes aux orientations sexuelles autre qu'hétéronormées a légèrement tendance à m'agacer. Clairement, je ne trouve pas cela très sain.

Heureusement vient se glisser de manière assez addictive la romance qui pointe le bout de son nez entre Lélé et Eros, ainsi que la relation complexe entre Eros et son jumeau Angus, et pour finir le passé compliqué de ces deux garçons. Il y a donc matière à dévier de ces traits saillants qui me déplaisent. Bien que très classique, j'ai pris plaisir à voir renaître la relation chien-chat de Lélé et Eros avec ce dernier qui fait tout pour résister mais ne peut s'empêcher de succomber. J'ai aimé qu'on commence à parler de son passé si particulier et notamment qu'on mette en valeur ses qualités d'organisateur de défilés. Ça change.

Ça manque peut-être un peu de mode pour moi dans ce tome, les précédents ayant été bien garnis mais comme ce sont les débuts de Lélé à New York, il y a une excuse. J'espère juste qu'on la reverra un peu plus évoluer dans ce monde dans les prochains tomes avec de vraies scènes dédiées et pas juste de la gaudriole.


En bref

The One est donc une série pleine de peps et d'humour avec une romance prometteuse mais qui peine encore à trouver son équilibre entre humour et sujets plus sérieux. Cependant, heureusement que Meian sort les tomes deux par deux, cela permet de mieux réfréner son envie de se jeter sur la suite. Enfin ceci en espérant que les prochains tomes sortent désormais de manière plus régulièrement maintenant que les choses se sont calmées

6
The One
Positif

Les retrouvailles avec les jumeaux

Un nouveau cadre de jeu

Beaucoup d'humour

Une romance qui se profile

Negatif

Une façon malaisante de traiter les personnages LGBT sous couvert d'humour

Un schéma déjà vu

Pas assez de boulot de mannequinat

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1005)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire