• Critique Basara T.13 par

    Après s'être enfin échappés de leur prison, Tatara et ses amis vont encore devoir affronter de nouveaux périls avant d'être définitivement tirés d'affaire...

    Ailleurs, alors que le successeur du Roi Rouge tient la ville de Suo d'une main de fer et veut déclarer la guerre à Sakurajima, Sarasa et Shuri, chacun de leur côté, semblent avoir la même idée...

    Ce nouvel arc narratif nous captive sincèrement, en renouant avec les recettes les plus palpitantes de la série! Les protagonistes et les intrigues se croisent au travers d'un scénario toujours aussi brillant et imaginatif, Yumi Tamura jonglant habilement avec les fils de son récit.
    On s'enthousiasme pour ce nouveau chapitre du périple de nos héros, qui se font presque ravir la vedette par de charismatiques personnages secondaires, entre le pacifique Hozumi, la douce Renko, et le terrible Momoi...
    Les péripéties ne manquent pas de panache mais également de drames, avec une tonalité cruelle et sombre qui nous rappelle sans cesse la terreur qui règne sur la civilisation de l'univers de Basara.
    Et surtout, les dessins magnifient la beauté ou la tristesse de certaines scènes, avec une expressivité majestueuse et inspirée!

    Le cliffhanger de fin de ce treizième volume nous laisse en plein bouleversement, donnant hâte de dévorer la suite de la saga!

    10

    Suiginto - 20 décembre 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Basara T.13 ?
Ecrire une critique