9
Bakuman

par Yami Shadow le sam. 16 avril 2016

Bakuman est un manga de 20 tomes publié aux Éditions Kana. Le manga est écrit par Tsugumi Öba et dessiné par Takeshi Obata. On retrouve donc le fameux duo de mangaka déjà présent sur la cultisme œuvre qu’est devenu Death Note. Il y a aussi un anime de 3 saisons (donc 75 épisodes). Bakuman saura-t-il me plaire tout autant que Death Note ?

Ce manga est assez original. Nous y rencontrons Moritaka Mashiro, un jeune en 3e année au collège et qui possède un talent en dessin. Depuis tout petit, il dessine tout en étant admiratif de son oncle, un célèbre mangaka mort dans l’anonymat après la fin de sa série principale. Comme tout héros de shonen, il aime Miho Azuki, une camarade de classe, mais il n’ose pas lui avouer ses sentiments. C’est sur ce point que va l'assister Akito Takagi qui, bien qu’il soit le premier de la classe, va proposer à Mashiro de dessiner un manga avec lui. Le jeune dessinateur va d'abord refuser l’offre de son camarade, jusqu’au soir où il apprend que sa bien-aimée souhaite devenir Seiyu (doubleuse de voix dans les animes). Mashira va ainsi prononcer une phrase qui lancera toute la saga : « Si nous arrivons à réaliser notre rêve, voudras-tu m’épouser ? » La jeune fille accepte, mais à la condition que cela n'arrive que quand leurs rêves seront devenus réalité, c’est-à-dire que Mashiro et Takagi auront un Manga publié dans le Jump avec un anime, et que Azuki en sera la doubleuse. La jeune fille pose aussi une autre condition : ils ne pourront se voir avant qu’ils n'aient réalisé leurs rêves ; ils ne se parleront que par texto !

Une histoire peu banale malgré la romance qui en découle. On découvre ici l’envers du décor du monde des mangas. En suivant nos protagonistes, le lecteur découvre tout ce qui compose les mangas, mais du point de vue de l’auteur : trouver une idée de scénario, le story-board, les one-shot, la publication dans le Jump, le système de popularité au sein du magazine… On y voit donc réellement l’envers du décor qui est bien plus complexe qu’on ne pourrait le penser.

Une fois de plus, on y retrouve le génie de Öba au niveau du scénario ultra bien maîtrisé. Une histoire sur la réalisation d’un manga dans un manga ! Un thème osé, compliqué, mais qui est parfaitement maîtrisé et qui se révèle ultra intéressant ! On souhaite savoir si Mashiro et Azuki réussiront à atteindre leurs rêves. On veut savoir avec quelles séries ils réussiront à être publiés. Arriveront-ils aussi à battre leurs différents rivaux, plus particulièrement Eiji Nizuma, un jeune génie du manga qui est toujours devant eux. En plus du scénario, on y retrouve aussi le style exceptionnel d’Obata. Son travail était d’une grande précision dans Death Note, et Bakuman n’a rien à lui envier !

En conclusion, un manga ultra prenant et intéressant pour tous les fans de manga qui souhaitent découvrir l’envers du décor. Un duo de mangakas éblouissants qui ont, une fois encore, réussi a créer un manga de haut rang !

En bref

9
Bakuman
Yami Shadow Suivre Yami Shadow Toutes ses critiques (36)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire