Critique Manhwa L'Epouse du Dieu de l'eau #16

7
L'Epouse du Dieu de l'eau

par Sherryn le ven. 14 août 2015 Staff

La mère de Mooi a décidé de s'en prendre à Soah, mais son plan ne se déroule pas comme prévu. Tandis que Mooi est au plus mal, chacun s'agite autour de lui, aussi bien dans le monde des hommes que dans le monde des dieux...

Ce tome réserve quelques planches "d'action" mais comme d'habitude, les planches manquent singulièrement de dynamisme et d'expressivité. Cependant cela correspond assez bien à cette série, qui reste avant tout contemplative, chaque dessin formant une véritable d'art en soit de par la richesse de détail assez exceptionnelle, qui nous ramène en Corée ancienne avec force précision.

Ainsi, les quelques cases montrant un tigre sont à souligner de par la noblesse de la représentation, vraiment très proches des anciennes peintures authentiques. De nombreux autres détails nous donnent en permanence l'impression de lire une oeuvre traditionnelle coréenne quand on lit ce manwha.

Mooi et Soah vont devoir faire face à de nombreux dilemmes, effectuer des choix douloureux... et probablement, être séparés une nouvelle fois, d'une manière ou d'une autre. Les nombreuses manigances et intrigues des différents personnages ne manquent pas de doter une nouvelle fois l'histoire de rebondissements qui font que, malgré le tirage en longueur, malgré le caractère indécrottablement romantique de la série, on a sans cesse envie de savoir la suite.

Malheureusement ce souhait ne sera probablement pas réalisé en VF, l'éditeur ayant "mis en pause" tout sa collection manwha "en attendant que le marché se porte mieux", ce qui n'arrivera probablement jamais. Celui qui souhaite connaître le reste de l'histoire a donc tout intérêt à se tourner vers l'anglais (le tome 17 au moins est sorti dans cette langue) ou toute autre version qu'il comprendra.

En bref

7
L'Epouse du Dieu de l'eau
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire