7
Man-ken

par Suiginto le sam. 23 août 2014 Staff

Élève brillante, sportive, jolie, et populaire, Sachi cache pourtant sous ses dehors affables, une froideur et un mépris sans bornes pour tout ce qui l'entoure.
Intriguée et décontenancée par l'attitude d'une camarade de classe otaku qui est son total opposé, notre héroïne va se retrouver bien malgré elle entraînée dans un club de recherche sur les mangas ("man-ken"), peuplé d'élèves originaux...
Les aventures de Sachi ne font que débuter...!

Avec un scénario simple et des personnages caricaturaux (l'héroïne tsundere, l'otaku simplette mais attachante, le personnage mystérieux, la passionnée à lunettes, la cheffe de bande bagarreuse et manipulatrice...), Man-Ken nous accroche pourtant dès le premier chapitre grâce à une narration captivante et à des graphismes léchés.

L'ensemble est donc très agréable à lire, on tourne les pages avec intérêt, le suspense entretenu autour du passé, de l'identité, ou des réelles intentions des protagonistes, nous tenant déjà en haleine.
Si le titre ne paie pas de mine et est passé relativement inaperçu à sa sortie, on ne peut que s'enthousiasmer face à ce premier tome qui offre un divertissement efficace!

Les dessins de Daiki Kase (ou Katô?), clairs et expressifs, avec un chara-design original et très différencié, amènent quelques passages très réussis (les scènes de réalisation de manga notamment).
L'univers de la série, abordant le thème des mangas, des cosplays ou des jeux vidéos, se prête à des moments vraiment drôles, et la passion des personnages a quelque chose d'émouvant.

Panini signe une édition classique, sans pages couleurs. On regrettera cependant le choix de la police d'écriture des pensées de Sachi, un peu pénible à lire.

Ce premier volume est donc une bonne surprise, et annonce une série qui ne casse pas des briques mais reste sympathique! Le titre étant toujours en cours au Japon avec six volumes parus, il reste à voir l'évolution de l'intrigue sur la durée...

En bref

7
Man-ken
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire