6
Je t'aime Suzuki !!

par Sherryn le sam. 26 oct. 2013 Staff

Dans ce troisième volume de Je t'aime Suzuki, la romance entre Hikaru et Sayaka reste prépondérante, bien que d'autres thèmes commencent subtilement à se profiler en arrière-fond. Tout d'abord, tandis que le couple vit avec bonheur ses premiers flirts et sorties, Chihiro tente de faire bonne figure, mais ses vrais sentiments n'échappent à Shinobu, définitivement séduit par la maturité et l'altruisme de la jeune fille.

La narration reste très bonne, le graphisme superbe et maîtrisé accompagnant un récit tout en sensibilité. On est touché par l'innocence et la fraîcheur de nos jeunes héros, qui traversent leurs premiers émois avec une certaine précocité. Leurs relation, un brin idéalisée, manque cependant un peu de piquant, car dépourvue d'obstacles. En même temps, c'est ce qui différencie ce shôjo des nombreux autres titres du genre, car la mangaka s'oriente davantage sur le récit de l'évolution naïve et sincère de leur couple. Comment ne pas être touché quand, les années défilant, leur relation se transforme en même temps que leurs corps grandissent ?

Les passages fleurs bleues sont légion, c'est pourquoi il reste que ce manga ne séduira pas les allergiques aux shôjo de base. Il faut aimer le genre, et on se régalera. Car l'émotion permanente, alliée à un humour inséré judicieusement aux meilleurs moments, fait de cette série un véritable classique du genre. Les personnages, tous attachants, contribuent à faire de la lecture de ce manga un moment sympathique passé aux côté d'amis un brin naïfs, mais tellement attachants.

Néanmoins, et même si une année au moins s'écoule, l'évolution de ce manga semble plus lente que ne l'annonce la mangaka depuis le début, et la relation entre Hikaru et Sayaka reste bien plus importante qu'elle ne le prétend. Peut-être ses wilds talks faussent-ils un peu la donne, car après les avoir lus, on peut s'attendre à autre chose que ce que l'on lit en fin de compte. Bref, tout ça pour dire que même si le style reste excellent, amusant et touchant, on aimerait malgré tout que cela avance un peu plus vite et se diversifie davantage.

Sans être décevant, loin de là, ce tome marque une certaine lenteur. On espère donc une poussée scénaristique prochaine.

En bref

6
Je t'aime Suzuki !!
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire