6
Pandora Hearts

par ivan isaak le sam. 28 janv. 2012 Staff

Après les évènements (enfin) marquants du précédent volume, on attendait beaucoup de ce tome 11 de Pandora Hearts. Malheureusement, le rythme du récit est de nouveau retombé et certains passages de ce volume poussent à l'ennui...

Quelques avancées, de nouvelles questions, et cette terrible impression que dès lors que Jun Mochizuki semble faire un pas en avant dans son récit, elle réussit à en faire 2 voire plus en arrière en toute vitesse. Si le style a toujours ce petit truc qui permet de rester concentré sur le propos, ce dernier se révèle confus, fouillis et disséminé aux quatre coins du récit, sans que l'on réussisse à déterminer si cela est réellement volontaire ou non de la part de la mangaka.

Le point positif, c'est que l'on semble enfin avoir une petite ligne directrice. Les sceaux de l'âme de Glen pourraient devenir un fil rouge intéressant, si tant est que le récit se concentre sur eux sans se disperser outre mesure.

A trop vouloir multiplier les mystères, Jun Mochizuki rend son titre de plus en plus brouillon et lassant. Alternant constamment le chaud et le froid, Pandora Hearts semble toujours avoir un certain potentiel, mais qui semble ne jamais pouvoir être exploité à sa juste valeur. Dommage, même si la lecture n'en est pas pour autant un calvaire...

En bref

6
Pandora Hearts
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire