8
Detroit Metal City

par chris936 le dim. 22 août 2010 Staff

DMC nous propose, comme à chaque nouveau tome, une bonne dizaine de courtes histoires d'un chapitre ou deux, dont la plupart sont indépendantes. Même au bout de 8 volumes, on constate agréablement que l'auteur parvient encore à faire rire ses lecteurs et à se renouveler dans une certaine mesure.

Alors que la série avait connu un petit coup de mou il y a quelque temps, on repart ici sur de très bonnes bases avec ce 8ème tome qui est globalement de très bonne qualité.
En vrac, nous découvrirons notamment un Negishi adepte de l'écologie ou encore chanteur d'enka (style de musique surtout apprécié des vieux) ; il montera aussi sur un ring de catch où l'on retiendra son incroyable "anal buster".
Mais le meilleur chapitre reste tout de même celui où le terrible Krauser tentera de réunir un jeune couple, quitte à dérouter ses fans durant les concerts, ce qui lui vaudra bien entendu quelques "remontrances" de la boss. Hilarant.

Avec son esprit crade, vulgaire et grossier, Detroit Metal City amusera sans aucun doute le lecteur adepte de ce style d'humour.
Espérons que les 2 derniers volumes continueront sur cette lancée et que la série pourra se terminer avant de s'essouffler.

En bref

8
Detroit Metal City
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire