8
Le portrait de petite Cosette

par opaline le jeu. 3 avril 2008 Staff

Ce premier volume est dans un ton plutôt romantique et gothique, où mystère et fantastique se mêlent avec habileté.

Un jeune étudiant en art, travaillant pour un antiquaire va faire la rencontre fantasmagorique et inquiétante de la jolie Cosette. Cette passion d'Eiri pour la jeune fille va devenir quasiment obsessionnelle et il va se mettre en quête des reliques appartenant à la jeune fille il y a environ 200 ans.

L'ambiance de ce manga est assez poétique et dans un style romantique du mouvement d'art du même nom. Le héros Eiri est assez effacé et semble complètement envoûté par le fantôme de Cosette. Cosette, elle est assez énigmatique et on ne sait pas quelles sont ses intentions envers Eiri, se sert-elle de lui ou l'apprécie t-elle réellement?

Le scénario est vraiment original et ceux qui aime les ambiances glauque et pesante seront comblés! Le graphisme quant à lui est dérangeant et le jeu des ombres et des trames rend le tout oppressant, le personnage de Cosette est vraiment magnifique et ses grands yeux expressifs donnent de la force aux scènes.

En bref, une très bonne surprise que ce titre, en espérant que la suite répondra à nos attente.

En bref

8
Le portrait de petite Cosette
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire