7
Dear Green : A la Recherche de ton Regard

par tema le dim. 20 mars 2016

Graphismes : De bons graphismes selon mon point de vue qui font bien passer les émotions des personnages et les atmosphères mais qui peuvent en rebuter plus d'un.

Histoire : Très bon Boy's Love. Dans chacune de ses séries ,Oneshot ou non, Fujiyama Hyouta est indéniablement douée pour faire passer avec force les sentiments des personnages. Les psychologies sont extrêmement bien travaillées. Les personnages sont toujours très attachants et font preuve d'une grande maturité.
Ils sont honnêtes et droits sans pour autant être exemplaires. Ils ont leur petits défauts, comme tout le monde, cependant ces défauts ne tombent pas non plus dans les clichés. Nous n'avons pas avec Fujiyama Hyouta de personnages type comme on peut en trouver avec SAKURAGA Mei ou NAKAMURA Shungiku par exemple (je tiens à préciser que j'adore ces deux auteurs). Avec Fujiyama vous entrez dans la vie de personnes ordinaires dont les traits de personnalité ne sont pas grossis, ce qui donne bien plus de réalisme.

Dans Dear Green Fujiyama a pris le temps de développer la relation de ses personnages. L'histoire se déroule sur trois tomes et couvre trois années durant lesquelles une relation amicale se transforme en relation amoureuse voire en concubinage.
La progression est lente et totalement dépendante de la psychologie des personnages. On ne se lasse pas de ce type de développement, on ne reste pas non plus sur notre faim. Le choix d'alterner les points de vue de Outomi et Yukari donne du dynamisme à l'histoire et plus de relief. De plus l'arrière-plan (monde du travail, vie des personnages secondaires) est relativement intéressant et renforce l'impression de réalisme de l'ensemble.

Point négatif : Je dirais que quelques longueurs peuvent parfois ennuyer. Finalement la situation s'est résolue avec beaucoup de simplicité (peut-être trop).

En bref

7
Dear Green : A la Recherche de ton Regard
tema Suivre tema Toutes ses critiques (21)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire