Critique Manga Chasse au Cadavre #3

7
Chasse au Cadavre

par Tampopo24 le dim. 7 juil. 2024 Staff

Course-poursuite en pleine nature !

Je ne sais pas pourquoi je
m’étais mise dans la tête que la série se terminait à ce tome… Du coup,
en lisant le tome, je me disais que ça allait être un peu juste.
Grossière erreur de ma part !

Avec un rythme toujours aussi assuré,
l’auteur se livre à une course-poursuite tendue et hautement stressante
en forêt entre notre bande d’enfants et celui qu’ils soupçonnent d’être
le meurtrier et qui est un vrai malade. Un classique du genre mais un
classique bien fait, bien amené, bien rythmé, avec des changement de
point de vue qui viennent régulièrement relancer l’histoire et la rendre
toujours plus dynamique pour qu’on ne puisse pas lâcher. L’ambiance de
cette traque est parfaitement retranscrite, on ressent la peur des
enfants mais on admire aussi leur débrouillardise. Sans en faire trop,
le « méchant » est méchamment dérangé et la critique du rapport des
japonais aux enfants est là puissante et dérangeante. J’aime !

Hosui Yamazaki joue à merveille avec
nous, lecteurs, concentrant notre attention sur cette traque tandis
qu’il se passe bien des choses à côté et pas des moindres. Leur amie
enquêtrice fait de sacrée découverte et là aussi, on flirte à merveille
avec le glauque et le classique, tombant à la fois sur des vidéos
compromettantes révélatrices et sur LA taupe qui fait tout foirer depuis
le début. La tension monte. Certes, il y a de grosses ficelles, des
événements et trahisons qu’on voit venir de loin, mais ça fait toujours
son petit effet. Il y a donc de la tension au cours de la
course-poursuite haletante en pleine forêt des enfants, face à leur
psychopathe, mais également la même tension en miroir du côté de leur
alliée.

Mon seul petit regret ici, c’est qu’on
perd un peu de l’originalité de l’histoire avec cette présence forte du
paysage et des lignes électriques, ne les retrouvant qu’à la fin. A la
place, on a quelque chose d’assez convenu des deux côtés, côté décor. Il
y a toujours l’ambiance bande de copains qui m’enthousiasme mais
l’auteur parfois propose des scènes bien trop gentilles au milieu de
toute cette horreur glaçante. J’ai l’impression qu’il ne va pas jusqu’au
bout de son intention et que cela manque parfois un peu d’intensité par
rapport à ce qu’on pourrait avoir au vu du cadre.

En bref

Je poursuis donc ce petit polar estival avec plaisir grâce à des mécanismes très bien assimilés et intuités par l’auteur pour venir rendre sa lecture prenante et dérangeante. J’aurais aimé qu’il aille encore plus loin dans le stress, le malaise, le glauque, car il égratigne à peine le sujet des maltraitances faites aux enfants par des réseaux bien organisés, mais cela permet de garder une oeuvre grand public parfaite pour les ado amateurs en herbe de polar. Un bon moyen de mettre le pied à l’étrier surtout en cette saison parfaite pour cela ;)

7
Chasse au Cadavre
Positif

Toujours cette belle mise en scène des couvertures

Une course-poursuite bien stressante

Une narration en miroir percutante

Des révélations

Une tension palpable

La dénonciation des maltraitances faites aux enfants de manière organisée

Negatif

Un scénario prévisible

Parfois des petites scènes trop gentilles cassant la montée en tension

Une noirceur pas totalement assumée, pas assez poussée

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire