Critique Manga Baisers sucrés

7
Baisers sucrés

par Tampopo24 le mer. 12 juin 2024 Staff

Cuisiner avec amour

Décidément, j'enchaîne les tropes que j'affectionne dans cette fournée de Boys Love de mai 2024 d'Hana. Après les musiciens, la colocation, place à la cuisine !

Je découvre ici aussi l'autrice, Teo Akihisa, qui a pourtant eu d'autres oeuvres publiées en France comme l'histoire fantastique de L'épouse et la bête ou les plus classiques Ordonnance pour l'amour et J'ai apprivoisé un gangster. L'autrice semble aimer se renouveler d'un titre à l'autre et varier les styles.

Moi, j'ai toujours aimé les histoires de nourritures et de restaurants, notamment depuis le sublime Restorante Paradisio de Natsume Ono. J'ai donc été très contente de tomber sur Keito et son restaurant qui vont embaucher Gino, un pâtissier italien. L'autrice a su me faire vivre la passion et les bons petits plats de chacun grâce à un trait très expressif où on sentait combien toutes cette nourriture était succulente et j'ai adoré cela.

La romance, elle, en revanche est bien plus classique. Elle associe première fois, proximité forcée et nourriture bien sûr ! Dès son arrivée, Gino tourne autour de Keito qui lui ne veut rien avoir à faire avec ce don juan forceur. Mais le plaisir qu'ils prennent mutuellement à manger les plats l'un de l'autre va les rapprocher et faire tomber les barrières malgré les obstacles devant eux. Nous sommes typiquement dans une historie où aucu n'est homo à la base mais où leur rencontre fait tout. Ils mettent du temps à poser des mots, on a des scènes assez sexy où ils se tournent autour et se tripotent sans mettre les mots, reprenant bien le titre du manga. C'est mignon et ça émoustille mais ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus.

Cependant, l'autrice sait transmettre une jolie émotion et elle sait passer de quelque chose d'assez classique à quelque chose de plus intense sur la fin, avec notamment la question de celui qui aime sans retour, celle de la jalousie et l'exclusivité ou encore de la maladresse de la première fois en amour. Cela fait donc oublier les facilités et raccourcis pour retenir le bonheur de voir ces deux hommes se trouver dans un cadre aussi rassurant et chaleureux où le bien être est maître et le client pas forcément roi quand il est désobligeant.

En bref

J'ai vraiment pris plaisir à cette romance mature, pimentée et sexy, où des sentiments naissants vont se marier avec une association de goûts très réussie. La cuisine s'est parfaitement associée aux émotions complexes de nos héros qui se sont trouvés par hasard mais se sont vus comme une évidence. C'était charmant de voir comment la nourriture pouvait favoriser la rencontre d'une vie. Alors je redemande ce genre d'histoire dans un cadre aussi rassurant et chaleureux.

7
Baisers sucrés
Positif

Le cadre de l'histoire : un restaurant où la bienveillance pour le personnel règne

Une ambiance appétissante

Une romance douce et sexy

Une jolie rencontre autour de la cuisine

Des émotions de plus en plus fortes sur la fin

Negatif

Un démarrage un peu bateau

Encore des scènes où l'un ""force" l'autre

On n'aurait pas été contre un petit rab'

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire