Critique Manga The Brave wish revenging #3

7
The Brave wish revenging

par juju le ven. 9 déc. 2022 Staff

Testeur de poisons

La quête de revanche de Raoul se poursuit. Dans le chapitre précédent il s’est rendu dans le laboratoire national de recherche pharmaceutique où des scientifiques fabriquent une drogue qui transforme en berserker n’importe quel humain en 5 minutes.

Entendant sa venue, Le professeur Rinne Beneck, Lord Da Costa et son fils Johannes aisi que Lucas Eckart, le commandant adjoint de l’armée se sont réfugiés au dernier étage dans l’espoir de lui échapper. Mais le mal est quasi déjà fait, Raoul va à nouveau se déchainer et faire preuve de beaucoup de violence.

J’ai trouvé un petit côté Arsène Lupin dans ce troisième volume. Avec des petits tours de passe-passe Raoul va s’amuser avec tous ces scientifiques. Entre déguisement et déduction, c’est bluffant de ressemblance.

Encore une fois, beaucoup de violence, Raoul prend un réel plaisir à faire mal. Cette fois, pour se venger, il fait boire divers poisons à une personne, avec des effets de plus en plus surprenants…

Ses méfaits terminés, on a l’habitude maintenant, Raoul se dirige vers sa nouvelle destination. On imagine clairement la suite du manga : un manga, quelques vengeances et ça recommence. 8 tomes en cours au Japon je me demande comment les auteurs vont réussir à se renouveler, parce si ça tourne en rond comme ça, ça risque d’être vite redondant et forcément ennuyant. Pour le moment ce n’est pas encore le cas, ils réussissent à se renouveler dans la manière d’aborder les choses par Raoul. Sa nouvelle destination nous amène également un peu de nouveauté, des démons ! Je vous laisse découvrir ça.

En bref

« réduisez-le en bouillie, mes petits berserkers ».

7
The Brave wish revenging
Positif

Un coté Arsène Lupin bien mené

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (447)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire